⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean-Louis Bricout pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Cet amendement de M. Letchimy vise à inscrire durablement dans la loi la place prépondérante des territoires d'outre-mer dans la richesse biologique et environnementale français ; il précise en outre que l'État assure sa reconnaissance, son évaluation, sa préservation et sa mise en valeur.

J'ai bien entendu toutes les bonnes intentions, les proclamations, comme vient de le dire André Chassaigne. Inscrire cette disposition dans la loi la rendrait, en fin de compte, opposable juridiquement et représenterait un bon geste en direction des territoires d'outre-mer et de notre collègue Serge Letchimy.

En quelques mots, je veux me faire l'avocat des propriétaires de moulins, qui plaident, comme l'ont rappelé nos collègues, pour une continuité écologique apaisée. Pour toutes les raisons patrimoniales, écologiques ou économiques avancées par tous les orateurs et qui me semblent parfaitement valables, cet amendement vise à favoriser une continui...

Il va dans le même sens que celui qui vient d'être parfaitement défendu par Mme Jourdan et vise à accélérer le déploiement de l'affichage environnemental, en réduisant la période d'expérimentation à une durée de trois ans.

Je suis sensible à cette problématique. Notre amendement no 3431 portant article additionnel après l'article 2 n'est pas sans rapport avec celui-ci. Dans ma circonscription, j'ai organisé un concours sur le thème « Dessine-moi ta cour de récréation ». Le sujet n'est pas sans importance. Dans la ruralité – comme partout, d'ailleurs – , les cour...

Je partage le souhait d'inscrire la concertation avec les filières dans la loi. Nous sortons d'une très mauvaise expérience concernant les néonicotinoïdes : on se demande, vu les décrets relatifs à la rotation des cultures qui sont parus, si la concertation avec la filière a eu lieu !

Je vous invite à continuer de donner des avis favorables, madame la ministre. Cet amendement vise à ajouter dans les principes généraux du code de l'éducation une mission de formation à la prise d'initiative et à la coconstruction de projets innovants en réponse aux grands enjeux de développement durable. Une telle mission aurait bien sûr voca...