⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Louis Touraine pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Le contrat post-doctoral de plus d'un an proposé par le projet de loi est bénéfique s'il est de courte durée. On doit en effet éviter de maintenir trop longtemps les chercheurs post-doctorants dans une situation précaire. La période de six ans inscrite dans le projet de loi paraît excessive à la plupart des acteurs de la recherche et à leurs r...

Chacun s'accorde à penser que six ans, c'est un peu trop long. Nous proposions, comme M. Villani, trois ans, tandis que Mme la rapporteure propose quatre ans. Quatre ans est une période nettement plus raisonnable que six ans ; elle donne aux chercheurs la possibilité d'organiser leur avenir sans pour autant les installer dans la précarité et l'...

Dans une tribune déjà citée, parue dans Le Monde, cinq professeurs au Collège de France affirment : « Comme tout projet de loi, la loi de programmation pluriannuelle de la recherche contient des faiblesses que la discussion parlementaire devrait corriger. » Nous y sommes. Ce texte est ambitieux ; nous devons saluer cette ambition, mais il est d...

Par cet amendement, nous proposons d'inclure dans les programmes de recherche l'étude de l'impact des risques environnementaux sur la santé humaine. La santé environnementale est en effet un sujet important, comme on a pu s'en rendre compte récemment. Ses enjeux pour la santé publique nous imposent d'en faire une priorité de la recherche.