⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Louis Touraine pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Ce sous-amendement a la même finalité que mon amendement no 123 : maintenir l'exonération dont bénéficient les donneurs d'organes lorsque leur passage aux urgences est lié à leur don. Vous connaissez tous, mes chers collègues, la situation dramatique des malades en attente d'une transplantation. Nous pouvons continuer à développer les dons pro...

Je ne les retire pas parce qu'il arrive assez fréquemment que des donneurs doivent passer aux urgences pour des complications mineures qui ne nécessitent pas leur hospitalisation.

Ils doivent être exonérés. C'était le cas jusqu'à maintenant : il serait détestable de faire un pas en arrière en refusant la prise en charge des donneurs d'organes !

Les sages-femmes exercent une profession médicale et sont formées aux gestes endo-utérins. Pour elles, il serait donc tout à fait naturel de se voir confier des IVG instrumentales, ce qui permettrait en outre de remédier au manque de gynécologues dans certaines régions, qui a pour conséquence des délais d'attente prohibitifs et parfois le dépas...