⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean-Luc Mélenchon pour ce dossier

16 interventions trouvées.

De manière assez classique, nous avons eu droit à des observations sur le fait que nous abusons des motions. Si vous considérez que les motions ne servent à rien, supprimez-les !

Je comprends qu'on exprime son désaccord. Je comprends que l'on me dise que l'on n'est pas d'accord, mais je proteste contre les propos qui tendent à disqualifier. Par exemple, lorsque quelqu'un manifeste une attitude ou un choix politique, on dit que c'est de la posture idéologique. Or tout est de la posture idéologique !

Les droits de l'homme, monsieur le secrétaire d'État, relèvent de la posture idéologique, parce qu'il n'existe aucune preuve de leur validité, si ce n'est le consentement, auquel nous sommes tous parvenus, qu'ils doivent surplomber tout l'édifice juridique. De grâce, contentons-nous de faits et des échanges que nous pouvons avoir à ce sujet, av...

… ce qui n'a pas fini de nous faire rire, puisque les voisins des transfrontaliers deviendront à leur tour des transfrontaliers, et ainsi de suite. Nous voulons que le droit et la loi soient les mêmes partout, et cela pour une raison idéologique, j'en conviens : ou bien la République est une et indivisible, ou bien ce n'est pas la République, ...

Dès lors que tel ou tel territoire est dans la République, la loi doit s'appliquer à lui telle qu'elle est. Si vous modifiez la loi pour la rendre à géométrie variable, vous brisez la seule signification que peut avoir la communauté nationale : l'unité et l'indivisibilité de la loi. La loi s'applique à tous parce qu'elle a été décidée par tous....

Les anticolonialistes de longue date sont parfois stupéfaits de ce qu'ils voient : comment est-ce possible ? Nous voici, nous autres anticolonialistes de toujours, en train de polémiquer avec de parfaits amis des Comores. Nous leur disons que nous ne sommes pas d'accord avec eux cette fois-ci.

Mayotte est française, et elle l'est d'une façon si touchante qu'on ne peut que s'en émouvoir. En 1974, la patrie n'avait pas une intention si forte que cela d'accueillir Mayotte – disons les choses comme elles sont, et mon collègue Mansour Kamardine le sait mieux que d'autres. Il a fallu une détermination sans faille de la population pour vot...

J'ai un très bon souvenir de Mamoudzou, monsieur Gosselin, et je dis ce que je crois juste pour ce territoire. J'ai parlé de grande souffrance ; j'ai évoqué les problèmes qui me paraissaient les plus criants : la forme de l'habitat, l'eau potable… J'en viens à la question des mineurs abandonnés. La loi a en quelque sorte décentralisé le traite...

Très bien ! Nous devons mettre la marine nationale en état d'assumer ses responsabilités. Je profite de l'occasion, même si le rapport avec ce sujet est un peu lointain, pour renouveler ma condamnation de l'idée lamentable de M. Ayrault, de permettre aux navires de commerce et autres, de se doter eux-mêmes de gardes armés pour leur voyage. C'es...

Il ne s'agit pas d'une population xénophobe par principe. D'ailleurs, les traditions africaines ne sont pas de cette nature. Et qui plus est, celles des gens qui vivent dans un archipel les poussent à recevoir l'autre. Mais il y a un moment où on ne le peut pas, tout simplement. Et c'est dans ce contexte que nous sommes. Il faut des mesures ex...

Je vais vous dire franchement les choses auxquelles je crois, mais vous me connaissez. Nous déposerons un amendement sur le droit du sol, car nous ne sommes pas d'accord pour que l'on réduise ce droit. Pour ma part, j'en ai par-dessus la tête d'entendre dire que les Comoriens seraient tellement stupides qu'ils penseraient que, s'ils font leurs ...

… qui est enterrée à Pesmes, en Haute-Saône, et l'histoire de la fille du gouverneur et celle de tous les gens qui sont là et qui ont fait tant de choses extraordinaires. Je ne me voyais pas, avec mes collègues, laisser passer le texte et venir guerroyer dans l'hémicycle pour savoir s'il faut qu'un contrôle soit fait pendant cinq jours ou seule...

Non sans avoir remercié au préalable Mme la rapporteure, je souhaiterais ajouter quelques mots pour m'assurer qu'on m'a bien compris. Je crois avoir expliqué, pendant vingt-cinq minutes, que la clé du problème de l'immigration était de faire en sorte que les gens puissent rester chez eux. Et j'ai indiqué comment je comptais y parvenir. Je n'ai...

… pas celles dans lesquelles ils seront remis en cause. Pour le reste, le droit à la CMU – couverture maladie universelle – ne sera pas effectif en 2022.

On a prévu 113 millions pour le développement des transports en commun, contre 238 millions demandés par les élus de Mayotte ; 30 millions pour le logement, contre 500 millions demandés, et 70 millions pour les structures d'assainissement, contre 470 millions demandés. Si l'on adapte, pour l'instant, c'est à la baisse.