⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Julien Aubert pour ce dossier

15 interventions trouvées.

 « Le paysage français est l'un des plus beaux paysages au monde. Quand j'étais président, j'ai essayé de le protéger. À l'époque, d'ailleurs, les écologistes le demandaient. Depuis, ils se sont complètement retournés. »

Mes pensées les plus émues vont à sa veuve et à ses proches. Si cette citation m'est revenue lorsque j'écrivais mon discours, c'est parce que, voilà quelques mois, il m'avait contacté, car il considérait que notre combat contre les éoliennes était juste et il souhaitait me rencontrer. Le confinement puis la maladie l'en ont empêché. Il est symb...

Cette instabilité du réseau, nous en voyons déjà les prémices en 2021, et ce n'est pas l'éolien qui viendra pallier ces indisponibilités. La part d'électricité produite par l'éolien peut effectivement dans la même journée chuter de 30 à 7 voire 1 %, et cette instabilité ne fera que s'amplifier au fur et à mesure de l'augmentation de la part de ...

C'est la conclusion d'un rapport, adopté par votre majorité et par l'opposition, sur la base de ce que le président de la CRE a déclaré devant la commission d'enquête. Pour toutes ces raisons, il convient de rendre raisonnable le développement de l'éolien. Il ne s'agit pas de l'interdire, à l'inverse de ce que prétendent certaines caricatures,...

Essayons d'en débattre ! L'OMS constate qu'il y a un risque et recommande de les éloigner davantage des habitations ; l'Académie de médecine nous dit qu'il faut qu'elles soient installées à 1 500 mètres au moins. À titre de comparaison, je vous rappelle que la flèche de Notre-Dame de Paris culmine à 100 mètres, la tour Montparnasse à 210 mètres...

Je citerai pour finir le président Giscard d'Estaing, qui évoquait, à propos de l'éolien, « un gaspillage inacceptable de fonds publics, un discours officiel trompeur, un business souvent douteux. Il s'agit de préserver les paysages de France, nos campagnes et, bientôt, notre littoral menacé aussi ». Il le disait en 2009 ; c'est encore plus vra...

Merci, chers collègues, pour ces interventions, que j'ai regroupées en trois grandes catégories. Je remercie d'abord Laure de La Raudière, Pascal Brindeau, Emmanuel Maquet, notre cher collègue Wulfranc – j'ai enfin compris la différence entre le parti communiste et La France insoumise – et notre collègue Ménard pour leurs propos transpartisans...

S'il est vrai que le prix de l'électricité d'origine éolienne baisse, je vous confirme que le coût budgétaire est bien réel : nous avons déjà validé 9 milliards d'euros de dépenses et 70 à 80 milliards restent à payer. Pour ce qui est de l'incidence écologique de cette technologie, je vous renvoie au rapport de la commission d'enquête sur l'im...

Venons-en maintenant à la troisième catégorie d'orateurs. À l'intervention du Gouvernement, véritable page de publicité pour le secteur éolien, je réponds : non, l'implantation d'éoliennes ne permet pas de lutter contre le réchauffement climatique ! C'est un rapport bipartisan, adopté par la majorité, qui le confirme. Vous pouvez répéter le co...

Si je suis content d'avoir réuni la branche LPO – Ligue pour la protection des oiseaux – et la branche chasse de la majorité, j'ai néanmoins des difficultés à comprendre le raisonnement selon lequel, quand il y a un problème, on devrait accélérer : quand il y a un mur, personnellement, j'essaye plutôt de ralentir. Le dispositif que vous propose...

Vous avez en tout cas creusé des pistes – j'ai toutefois eu le sentiment, à la fin de votre intervention, que la station de ski restait fermée. Enfin, Mme Autain a joué le rôle de celle qui ne veut rien entendre : elle n'a pas dû écouter mon intervention, puisqu'elle m'a accusé de faire la part belle au nucléaire, que j'aurais présenté comme u...

Je souhaite que nous puissions débattre. Je sais bien qu'il y a des adeptes de la cancel culture, la culture de l'effacement, qui décident d'annuler tout ce qu'ils peuvent annuler pour éviter le débat. Je vous rappelle cependant que c'est le Parlement qui a fixé la limite de 500 mètres. Il est normal de fixer des limites. Si nous voulons le fai...

Je ne comptais pas reprendre la parole, mais comme minuit approche et que je sens que ce texte, tel le carrosse du conte, risque de se transformer en citrouille, j'en profite pour répondre à quelques arguments. Permettez que je m'adresse aux collègues de mon groupe pour leur dire que c'est ma faute. Je viens de comprendre qu'en commission les ...

… tant pis pour ceux qui, comme moi, s'étaient inspirés du travail de la commission pour présenter en séance des amendements réécrits. Monsieur Perea, ces nouveaux amendements sont ainsi emportés avec l'eau du bain ! Madame le ministre, vous évoquez des études sur les nuisances sonores comme les infrasons : elles sont souvent très contradictoi...

Chers collègues, je pense que vous manquez de bon sens, or, comme le disait Marie-Joseph Chénier, le frère d'André – je cite un homme de gauche, ce qui devrait vous être agréable : « C'est le bon sens, la raison qui fait tout : vertu, génie, esprit, talent, et goût. » Ce soir, l'opposition a fait preuve de bon sens, avec tout ce que cela signif...