⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Laurence Maillart-Méhaignerie pour ce dossier

55 interventions trouvées.

Après une commission mixte paritaire conclusive, réunie le 8 janvier, et un travail constructif avec nos collègues sénateurs, c'est avec enthousiasme que je m'exprime au nom des députés du groupe La République en marche, alors que nous nous apprêtons à voter le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire. J...

Rappelons-le, nos concitoyens se trouvent souvent impuissants, sans recours, face aux problèmes qu'ils dénoncent : la surconsommation de plastique, le gaspillage alimentaire, l'abandon des déchets en pleine nature ou encore l'obsolescence programmée. Le projet de loi répond à leurs attentes grâce à des mesures concrètes. Nous permettons de mieu...

Le projet de loi contient des mesures importantes, qui feront date. Aussi pouvons-nous nous réjouir de l'accord obtenu à l'unanimité en CMP. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que le groupe LaREM votera en faveur de ce texte.

Il s'agit de fixer des objectifs afin d'accélérer le développement d'une filière de valorisation dédiée aux emballages en bois, un sujet auquel nous a sensibilisés notre collègue Hervé Berville au cours des débats. À l'heure actuelle, ces emballages représentent des volumes relativement modestes, mais dans la mesure où nous entendons réduire l'...

Même si j'entends évidemment la déception exprimée sur ces bancs, d'autant que j'étais moi aussi présente durant l'examen de la loi EGALIM, j'estime que nous devons être positifs et nous réjouir du fait qu'une directive européenne interdira dès 2021 – c'est-à-dire dès demain, même si ce n'est pas janvier 2020 comme vous le souhaitiez – …

… tous les produits fabriqués à partir de plastiques oxodégradables. Il s'agit là d'une très belle avancée, qui s'appliquera à tout le marché européen. En outre, vous avez dû remarquer comme moi que les habitudes étaient déjà prises.

Partout, on voit ces plastiques être remplacés par autre chose. C'est là, à mon sens, que réside le progrès : dans les messages envoyés à travers nos débats. J'entends votre déception. Le groupe La République en marche s'en tiendra cependant à la position exprimée par Mme la rapporteure et Mme la secrétaire d'État.

Toutefois, nous devons avoir une approche globale de l'eau plutôt que de l'appréhender par le petit bout de la lorgnette, qui nous épargnerait un débat de fond.

D'un point de vue législatif, une mission relative à la ressource en eau est en cours ; nos collègues Adrien Morenas et Frédérique Tuffnell y sont à l'oeuvre. Je regretterais que nous prenions des mesures en pointillé dans ce dossier crucial qui concerne l'agriculture, les usages domestiques, la récupération des eaux de pluie et des eaux grises...

J'ai beaucoup de respect pour le travail et la constance de Mme Delphine Batho sur ces questions. Il est cependant très difficile de laisser dire qu'on peut supprimer d'ici au 1er janvier 2021 les 100 milliards d'unités d'emballages que nous utilisons tous les ans, conçus en plastique pour être jetés – flacons, tubes et bidons pour tous les usa...

Nous l'avons évoqué en commission et nous y reviendrons ultérieurement, mais il y aura des fontaines à eau dans tous les établissements recevant du public. Nous invitons nos concitoyens à boire l'eau du robinet.

Il serait vraiment très regrettable de revenir sur cette mesure que nous avons adoptée en commission du développement durable. Prenons, pour être plus précis, le cas d'une grande marque de fast-food – McDonald's, pour ne pas la nommer. Le président de sa filiale française nous a dit qu'en 2019 la vente à emporter représentait 55 % de son activ...

On sait que certains textes marquent la vie d'un parlementaire. Pour moi, ce sera indéniablement le cas de celui-ci. Il est magnifique au sens où il répond aux quatre objectifs que nous nous étions fixés : accélérer l'économie circulaire, parce que c'est une urgence ; produire moins de déchets ; mieux trier, mieux collecter ; mieux réemployer e...

pour avoir décidé de la stratégie ambitieuse qui consacrera la fin des plastiques à usage unique d'ici à 2040. Vous avez amorcé un changement radical sans être brutal, qui constitue une vraie transition. Nous avons voté l'interdiction des emballages non réemployables dans la restauration rapide. Nous avons participé à la lutte contre les micro...

la secrétaire d'État Brune Poirson, pilier du projet de loi, qui s'est montrée aussi solide qu'un roc,

son équipe incroyable, attentive et bienveillante, et celle de la direction générale de la prévention des risques, qui a été à notre écoute. Je salue les collaborateurs du groupe LaREM, dont le remarquable Tristan Frigo

et remercie pour leur excellent travail les membres de mon équipe – Léna, Marie-Amélie et Lorène – , qui ne sont pas présentes, mais qui suivent le débat derrière un écran. Je n'oublie pas nos trois rapporteures et expertes : Véronique Riotton, Stéphanie Kerbarh et Graziella Melchior.

Merci enfin aux députés de la commission des affaires économiques, saisie pour avis, de s'être montrés très actifs sur ce texte. Je vous souhaite à tous d'excellentes fêtes de fin d'année.

On ne peut pas dire que nous n'avons rien fait contre les emballages et les suremballages ! La commission a adopté un amendement présenté par le groupe La République en marche visant à obliger les surfaces alimentaires à se doter d'un espace, à la sortie des caisses, où les consommateurs pourront jeter les emballages. Nous envoyons des signaux ...

Je me fais ici la porte-parole d'un travail collectif, mené notamment au sein du groupe LaREM. Sur les microplastiques, nous avons eu, à la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire, un débat très enrichissant. La rédaction que nous proposons est l'oeuvre de la rapporteure, qui vient de présenter l'amendement identiq...