⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Laurence Trastour-Isnart pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Monsieur le ministre, je suis atterrée par le déni de démocratie auquel nous assistons actuellement dans cet hémicycle, par les propos que vous avez tenus tout à l'heure, par le ton que vous employez et, finalement, par l'état d'urgence : vous nous demandez de faire des propositions mais, en déclarant et en prorogeant l'état d'urgence, vous nou...

Oui, j'en suis certaine, nous pouvons l'appeler pour le vérifier ! En effet, M. Estrosi s'est mobilisé et c'est grâce à sa mobilisation que des vaccins sont arrivés.

Il est vrai que nos enfants vont à l'école – heureusement pour eux. Mais, par ailleurs, ils sont culpabilisés par les spots de prévention diffusés à la télévision. Lorsque ceux-ci montrent par exemple une grand-mère se retrouvant aux urgences après une réunion de famille, savez-vous ce que dit un enfant de 11 ans ? Il dit « Maman, nous sommes t...

C'est la vérité ! Excusez-moi de vous le dire. Peut-être n'avez-vous pas d'enfants, peut-être n'avez-vous pas vécu cela, …

… mais regardez ce que subissent les enfants aujourd'hui et la façon dont ils vivent cette situation très anxiogène pour eux.

Mes chers collègues, nous vous demandons simplement de faire confiance aux préfets ainsi qu'à vos commerces de proximité, ceux que vous fréquentez tout au long de l'année. Ils sont capables d'instaurer des mesures barrière, de ne pas faire entrer plus d'une à deux personnes à la fois dans leur commerce ; ils donnent du gel à l'entrée et propose...

Il est beaucoup question de l'égalité entre hommes et femmes. Or 65 % des petits commerces sont tenus par des femmes, et 70 % d'entre elles gagnent moins de 1 500 euros par mois. À la fin du mois, nous ne nous inquiétons pas, vous et moi, de savoir comment nous allons payer nos factures. Il faut le dire et ne pas se voiler la face : tous ces co...