⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Laurent Saint-Martin pour ce dossier

3 interventions trouvées.

Madame la présidente, messieurs les ministres, madame la présidente de la commission des affaires européennes, monsieur le rapporteur général, chers collègues, trois lois de programmation auront été votées en un an de législature. C'est un mouvement salutaire, car il donne un cadre à l'action publique et davantage de visibilité à nos concitoyen...

Nous ne pouvons pas nous permettre pas de nous laisser surprendre. La conjoncture est favorable, il faut s'en réjouir, mais gardons-nous d'une politique budgétaire pro-cyclique, qui ne correspondrait pas au sérieux que nous prônons. Il n'y a donc pas de cagnotte, mais il n'y a pas non plus de matraque.

Les difficultés du passé sont soldées. L'épisode douloureux de l'annulation totale et rétroactive de la taxe sur les dividendes est derrière nous. Le contexte est désormais clair pour nos entreprises et nos concitoyens. Pour nos entreprises, l'horizon est celui de la baisse de l'impôt sur les sociétés et des baisses de charges directes, pérenne...