⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Loïc Prud'homme pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Madame la ministre, madame la présidente de la commission des affaires européennes, monsieur le rapporteur, mesdames et messieurs les députés, cette proposition de résolution européenne relative au paquet Mobilité ne contient aucune surprise. Comme toujours, vous validez la place centrale réservée au sacro-saint marché par les textes européens ...

Nous ne pouvons pas quant à nous nous y résoudre. Favoriser le développement du secteur du transport routier est une grave erreur car son impact est le plus négatif qui soit sur le climat, nous ne cesserons de le répéter. En un quart de siècle, les émissions de C02 dues aux transports ont augmenté de 20 % dans l'Union européenne et de 10 % en ...

N'en déplaise à mes collègues de la droite, selon le rapport de l'Agence européenne de l'environnement publié le mois dernier, la pollution des poids lourds serait à l'origine de trois millions de jours de congé maladie et de 350 000 décès prématurés en Europe. De tels effets vont de pair avec un coût important pour les États membres, estimé en...

Il est donc plus que temps de ramener les marchandises et les voyageurs de la route vers les trains, …

… tout l'inverse de ce qui a été fait en France ces dernières années avec la bénédiction de l'Union européenne où la libéralisation du fret ferroviaire en 2006 a surtout ressemblé à un sacrifice – aujourd'hui, il capte moins de 10 % des marchandises transportées contre près de 90 % pour la route. Ce n'est pas la bien timide Eurovignette qui per...

Votre indignation est toute pudique face à cette nouvelle étape dans la libéralisation tous azimuts que vous prônez en choeur avec les élites européennes. Autant laisser faire la Commission européenne puisque ces mesures mèneront exactement au même objectif que celui poursuivi par le Gouvernement et votre majorité depuis le début du quinquennat...

Vous l'aurez compris, ce paquet européen, pour l'essentiel, se situe dans la droite ligne libérale des institutions européennes actuelles. La proposition de résolution soumise à notre vote ne remet aucunement en cause cette logique. Il n'y a rien sur l'essentiel, ni dans le paquet Mobilité, ni dans la proposition de résolution. Il ne nous est ...