⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Maina Sage pour ce dossier

7 interventions trouvées.

J'ai entendu des mots assez choquants : certains ont parlé de sabotage, d'obstruction… Je fais donc ce rappel au règlement par solidarité. Très franchement, vu la gravité des faits, vous devez comprendre que pour nous, cela n'a pas de sens de continuer l'examen de ce projet de loi constitutionnelle. C'est aussi simple que cela. Ce projet de lo...

… pour bloquer la discussion. Je voudrais revenir sur ce qu'ont dit certains d'entre vous à ce sujet. Je regrette qu'à chaque fois que nous prenons la liberté de déposer des amendements, vous considériez cela comme un blocage.

Beaucoup d'entre vous n'étaient pas présents en commission, où les conditions d'examen de ce texte étaient rudes : nous devions nous restreindre, à la minute près, pour défendre nos amendements. Pourquoi croyez-vous que nous les ayons présentés à nouveau en séance ? C'est à cause, par exemple, de l'amendement couperet sur les amendements visant...

Si vous le permettez, je présenterai d'un même mouvement les amendements nos 2428 rectifié, 2416 rectifié et 2415 rectifié, qui sont des amendements d'appel visant à rappeler la nécessité de prendre en compte la dimension maritime de la France.

J'évoque souvent ce sujet et suis consciente que certains peuvent y voir une forme de redondance. Si j'insiste sur ce point, c'est pour dénoncer notre énorme retard en la matière. Nous possédons le deuxième domaine maritime au monde, juste derrière celui des États-Unis. Peu de gens le savent. Notre économie maritime représente des emplois et d...

Je voudrais m'associer à la demande formulée par mes collègues, pour la sérénité et le respect des débats. Je comprends tout à fait ces interpellations et j'estime qu'à situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Je comprends aussi votre agacement, monsieur le président, face à cette demande impromptue, en pleine séance mais il faut pren...

Des faits extrêmement graves sont diffusés aujourd'hui par tous les médias. Ils touchent le coeur de nos institutions. Comme le président Lagarde l'a rappelé tout à l'heure, nous sommes en train d'en débattre. C'est pourquoi notre groupe s'associe pleinement à cette demande. Je suis également favorable à une suspension de nos débats. La commis...