⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Marc Le Fur pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Je souscris à 1000 % à l'objectif, très tôt défini par le Président de la République, de consacrer 0,55 % de notre revenu national brut à l'aide publique au développement. Il faut augmenter considérablement celle-ci. Nous changeons d'époque. Je vous rappelle que le Président actuel a hérité d'un taux de 0,38 % dû à l'effondrement de la politiqu...

Il faut donc augmenter sensiblement cette aide. Il faut aussi – et je souscris en cela aux propos de l'orateur précédent – plus de bilatéral, plus d'Afrique, plus d'attention aux dix-neuf pays que nous considérons comme prioritaires. Tout cela reste à faire : il faut savoir que les principaux bénéficiaires des prêts de l'AFD sont encore la Turq...

Nous devons avoir des objectifs clairs, ambitieux – d'après la tendance, l'augmentation serait de 5 milliards – et réalistes : les Allemands et les Britanniques consacrent 0,7 % de leur revenu national brut à l'APD, c'est donc possible ! Puisque les contribuables seront sollicités, il faut aussi que les Français s'y retrouvent. Nous avons nos ...

Dans ces pays fragiles où la maîtrise d'ouvrage est faible, nous devons pouvoir nous adapter à des projets plus modestes. Là aussi, notre réseau diplomatique doit jouer tout son rôle. Pour conclure, je tiens à souligner que nous sommes dans une logique concurrentielle.

Nous sommes en concurrence avec les Chinois, avec les Russes… mais aussi, ne nous leurrons pas, avec les autres pays européens. L'Union européenne intervient certes massivement, mais oublie de dire que la France est le principal financeur de bien des projets européens.

Cessons donc d'être naïfs. Soyons ambitieux, accomplissons ce que nous devons accomplir. Nous l'avions fait à l'occasion de l'examen du projet de loi de finances pour 2019 – un très bon budget – ,…

En tout état de cause, quand on se fixe des objectifs de cette nature, partagés par tous ici, ou presque tous, il faut les tenir.