⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Marguerite Deprez-Audebert pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Par cet amendement, nous entendons mettre en relief la lutte contre la pollution plastique en renforçant le dispositif introduit par les sénateurs qui, à l'article 8, ont introduit de nouveaux critères tels que la quantité de matière utilisée. Ainsi, les producteurs seront incités à limiter la quantité d'emballage des produits, contribuant du m...

Le papier recyclé est parfaitement écologique. Celui qui n'est pas recyclé est recyclable et, pour assurer une traçabilité, doit être certifié, soit FSC – Forest Stewardship Council – , un label mondial, soit PEFC – Programme de reconnaissance des certifications forestières – , un label plus européen. Cette exigence peut être résumée par le con...

Je souhaite témoigner de la bonne volonté d'une profession plutôt que défendre une filière. Les imprimeurs sont assez vertueux ; ils sont soucieux de l'environnement depuis plus de vingt ans. Ils ont eu à coeur de mettre au point un processus respectueux de critères environnementaux : l'élimination des déchets dangereux, la sécurisation du stoc...

Il faut préciser aussi que le marché des encres est international. On compte un seul fabricant français : tous les autres sont américains, canadiens ou allemands. Ces derniers, à la pointe dans ce domaine, ont conçu une encre d'origine minérale qui a obtenu un label écologique.

Les imprimeurs français sont prêts à l'utiliser, mais demandent simplement un peu de temps. C'est ce que je demande moi-même à Mme la secrétaire d'État.

Nous plaidons pour l'utilisation d'un papier « issu de forêts gérées durablement ». La mention de documents « certifiés FSC » nous paraît trop restrictive, car elle renvoie à un standard international qui inclut des papiers de provenance lointaine. En Europe et en France, on utilise plutôt du papier PEFC. La formule plus générale que je propose...

Je suis quelque peu gênée, en tant qu'ex-imprimeur, de prendre la défense du « Stop pub » et non du « Pub acceptée », mais la filière de l'imprimerie risque d'être complètement déstabilisée. Il ne reste que 2 000 à 3 000 imprimeurs en France. Or ils se sont engagés depuis très longtemps dans une démarche environnementale vertueuse. La quasi-tot...

Je ne reviendrai pas sur l'utilité et la justification sociale de la publicité au format papier. Je suis d'ailleurs convaincue qu'il est plus aisé de recycler du papier qu'un serveur d'ordinateur. Je répondrai néanmoins à Mme Kuster par une suggestion. Je suis moi aussi opposée aux pollutions visuelles et j'estime que le papier doit arriver à s...