⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Marie-Christine Dalloz pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Les conséquences de la crise sanitaire qui ébranle l'économie mondiale se font et se feront durablement sentir dans de nombreux registres. C'est une crise sectorielle, sectorisée, dont toutes les conséquences ne sont pas encore connues à ce jour. La proposition de loi nous permet d'aborder un sujet essentiel pour l'avenir : la reprise économiqu...

… – nous en sommes déjà à 880 000 emplois en moins pour cette année – et l'INSEE prévoit un million d'emplois en moins en 2021. Les chiffres sont catastrophiques, surtout si l'on songe à certaines répercussions sociales mais aussi sociétales qu'il faut éviter. S'il convient dès aujourd'hui de transformer un dispositif qui coûte 25 milliards d'...

Soyons bien clairs : nous ne contestons pas l'utilité du chômage partiel, et nous sommes les premiers à reconnaître que la solution était adaptée à la crise. Reste à savoir jusqu'à quand elle doit servir et comment en sortir : la réalité, c'est qu'on ne peut pas maintenir durablement ce dispositif dans l'état ni pour les finances publiques, ni ...

Si, c'est exactement ce que vous avez dit il y a quelques minutes ! « Cela me semble prématuré », ce sont vos termes. Pour ma part, je dis que dans trois mois, ce sera trop tard : c'est maintenant qu'il faut agir, et c'est le sens de la proposition de loi présentée par Éric Woerth.