⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Marie-Christine Dalloz pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Si notre pays a été longtemps considéré au plan international comme un pays endetté, force est de constater qu'il a rejoint le groupe des pays en situation de surendettement, avec la Grèce, l'Italie, le Liban, le Venezuela, l'Érythrée ou le Soudan.

Ce résultat est la traduction concrète de votre manque de courage pour réduire les dépenses de l'État. En effet, vous avez considéré que vous pouviez dépenser toujours plus, en laissant à ceux qui géreront ultérieurement, et surtout aux futures générations, la contrainte d'assumer cette dette colossale.

Telle n'est pas notre conception d'une saine gestion : chaque année à l'occasion du budget, nous, députés du groupe Les Républicains, insistons sur cette situation et vous alertons sur la dérive des finances publiques. Bien sûr, la crise a nécessité le déploiement de moyens considérables : 75 milliards d'euros pour le budget de la sécurité soc...

… mais cette situation n'est pas tenable. Par comparaison, les différentes strates de collectivités – communes, communautés de communes, départements, régions – ne peuvent pas s'endetter sans une garantie certaine sur le remboursement. Seul l'État peut connaître un tel niveau de surendettement sans qu'aucun mécanisme ne puisse l'en empêcher. V...

Quant à l'effacement de la dette ou à son éventuel cantonnement, il n'est pas sérieux d'envisager qu'il s'agisse juste d'un jeu d'écritures comptables. Il ne serait ni souhaitable, ni légal de l'annuler. Les marchés financiers ont besoin du respect de la parole engagée et de la solidité de l'institution, or ce débat est de nature à effrayer les...