⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Marie Tamarelle-Verhaeghe pour ce dossier

18 interventions trouvées.

Cette demande d'un service dédié à la médecine scolaire a pour origine le statut très particulier de ces professionnels de santé au sein de l'éducation nationale. Dans tous les services médicaux, les professionnels travaillent ensemble, alors qu'à l'éducation nationale, l'absence d'un tel service conduit les différents professionnels à travaill...

Cet amendement de repli vise à mentionner dans la loi le travail en équipe pluriprofessionnelle, en lien avec la communauté éducative. Il vise, lui aussi, à s'émanciper d'une pratique en silos, dans laquelle les missions spécifiques des médecins, des infirmières et des assistantes sociales ne sont pas coordonnées. Il convient de rompre avec ce...

Cet amendement vise à attirer notre attention sur la problématique de la proximité et de la ruralité. Nous avons tous conscience du problème. Nous proposons de soutenir la volonté toujours affichée du Gouvernement de maintenir, dans la mesure du possible, des écoles dans nos petites communes, non pas en dépit du bon sens, mais dans une logique ...

Nous sommes tous conscients que le statut du directeur d'école pose une vraie question. Si je me permets d'en parler ici, c'est parce que j'ai moi-même été interpellée sur ce sujet dans ma circonscription. Entre un collège de 300 jeunes et une école maternelle et primaire de 200 enfants, la différence de gouvernance est criante. Au collège, le ...

On le sait, le corps des médecins scolaires est en grande souffrance. Il est peu attractif et a vu son statut beaucoup bouger, dépendant successivement des collectivités locales, du ministère de l'éducation nationale et du ministère de la santé. De nombreux rapports montrent que l'absence de tutelle interministérielle lui porte préjudice. Ce co...

M. Juanico a parlé du statut du CNESCO, mais cet amendement a un objet différent. Je me félicite que l'article 9 crée un conseil d'évaluation de l'école. Cet amendement vise à renforcer son autorité et à lui confier la mission de piloter l'évaluation. Je vous ferai grâce de nos arguments, qui sont ceux du ministère lui-même dans la réponse à l...

Il précise que le conseil d'évaluation de l'école a une mission fondamentale de coordination. Je pense que M. le ministre sera d'accord pour que nous travaillions ensemble à redéfinir les missions de cette instance d'évaluation en laquelle je place beaucoup d'espoir.

Cet amendement vise à associer à l'élaboration de l'évaluation tous les acteurs concernés. Pour qu'elle prenne sens et soit acceptée, il importe en effet de rendre visible et efficiente l'intégration dans cette évaluation de tous les acteurs de la communauté éducative.

Si vous le permettez, monsieur le président, je défendrai en même temps les amendements no 1029 et 1038, qui sont des amendements de repli.

Auparavant, je voudrais partager un sujet de préoccupation avec vous. Les symboles de la France sont certes très importants, mais nous avons passé beaucoup de temps sur la question des drapeaux et des cartes. Alors que nous nous trouvons maintenant, avec l'évaluation, au coeur de l'école de la confiance, je regrette que nous ne disposions plus ...

La dénomination d'ESPE _ école supérieure du professorat et de l'éducation _ est reconnue, et ceux qui y suivent une formation y sont attachés. Il est tout à fait légitime d'élaborer un référent national pour harmoniser les formations et nous y souscrivons ; mais cela n'implique pas nécessairement de changer le nom de toutes les écoles du profe...

Il s'agit d'étayer la formation des enseignants en matière de santé et de développement des jeunes, enfants et adolescents. En effet, j'ai constaté qu'ils n'ont pas suffisamment d'appuis en la matière. À l'heure de la promotion de la santé à l'école, sachant que ces facteurs sont indispensables à la réussite des jeunes, il est fondamental d'éta...

L'article L. 721-2 du code de l'éducation dispose que les enseignants sont formés à la prise en compte de la difficulté scolaire dans le contenu des enseignements et à la démarche d'apprentissage. Il serait paradoxal que la loi prévoie que les enseignants doivent être formés à détecter les difficultés des élèves sans qu'ils soient sensibilisés ...

La visite médicale obligatoire est indispensable à la prévention en matière de santé : pour la réussite des jeunes, il faut au plus vite être certain que rien n'entrave l'apprentissage et le développement de l'enfant. Reste la question de son application, que vient de poser M. Lurton. Au sein de l'éducation nationale et dans les maternelles, l...

Le fait d'afficher n'assure en rien l'appropriation d'éléments par les enfants. Pire, même, des images plaquées, qui ne sont pas rendues vivantes, deviennent invisibles. C'est aux professeurs, en qui nous plaçons notre confiance, de rendre vivantes ces cartes.

Je voudrais juste recontextualiser les choses. Le harcèlement est une forme de violence à l'école. Ce n'est pas la seule : il en existe d'autres. Chaque forme de violence mérite-t-elle un traitement individualisé ? Ne faut-il pas se poser la question des éléments qui sont propices au climat positif, ou difficile, ou violent d'une structure ? C...

Je souhaiterais revoir un point avec M. Freschi et les autres signataires de l'amendement : les référents et ceux qui accompagnent les enfants en situation de handicap, qui sont des professionnels de santé – je pense en particulier aux médecins scolaires – , ne sont pas mentionnés dans l'amendement.

Certes, mais le texte mentionne expressément un certain nombre d'acteurs, notamment les parents. Je souhaite appeler l'attention sur la mission exercée par les professionnels que j'ai cités auprès des enfants en situation de handicap.