⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Mathilde Panot pour ce dossier

4 interventions trouvées.

La question soulevée aujourd'hui par nos collègues du groupe MODEM est décisive. S'interroger sur l'effet sur le prix du foncier des aides fiscales dans le secteur du logement revient à évaluer la pertinence même des aides à l'acquisition de logements. Commençons par dire qu'il faut distinguer fermement les dispositifs favorisant l'achat de lo...

… associés à cette idée. Or comme le souligne la Cour des comptes dans un rapport d'avril 2018, le bilan de ces aides fiscales est pour le moins mitigé, alors même qu'elles coûtent très cher – depuis 2009, la dépense qu'elles représentent est passée de 400 millions à 1,8 milliard d'euros. Une politique d'un coût aussi élevé nous oblige à nous ...

Monsieur le ministre, plutôt que « Tout pour les riches propriétaires » ou « Tous propriétaires », notre mot d'ordre doit être : « Soyons tous logés ».

Car, ainsi que le déclarait il y a quelques années le collectif Jeudi noir, qui luttait pour l'accès au logement des jeunes, « Pour pouvoir rêver, il faut savoir où dormir. »