⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Meyer Habib pour ce dossier

10 interventions trouvées.

 « Dites à mes enfants que je les aime », tels sont les mots prononcés dans son dernier souffle par une paroissienne massacrée par la barbarie islamiste à Nice, dans la ville même où des enfants qui assistaient à un feu d'artifice furent massacrés il y a peu. Stop aux bougies ; stop aux minutes de silence ! Nous sommes en guerre. Il faut les dét...

Il vise à relever de 10 millions la dotation budgétaire de l'action 02 « Accès des élèves français au réseau AEFE » du programme 151 « Français à l'étranger et affaires consulaires ». Il s'agit, comme je l'ai dit dans mon propos liminaire, d'abonder le budget en faveur de l'aide à la scolarité des enfants français inscrits dans les établissemen...

Il vise à augmenter de 3 millions d'euros la dotation budgétaire de l'action 01 « Offre d'un service public de qualité aux Français à l'étranger » du programme 151, afin de venir en aide à notre réseau consulaire. Ce sont 160 ambassades, 89 consulats généraux et 110 sections consulaires que – faut-il encore le rappeler – la crise sanitaire a fo...

La loi pour la confiance dans la vie politique du 15 septembre 2017 a supprimé la réserve parlementaire. Chaque jour, je le regrette un peu plus. À l'époque, j'ai été le seul député à voter contre – peut-être parce que j'étais aussi le seul à avoir eu la chance d'être réélu.

Merci, monsieur le président Le Fur. Cette suppression, vous devez le constater sur le terrain, a été un coup de poignard pour toutes ces associations françaises qui font vivre et briller la France à l'étranger et qui n'ont plus d'aides aujourd'hui. À l'époque, monsieur le ministre, vous vous étiez engagé à associer les députés français au no...

S'élevant à plus de 4,9 milliards d'euros en crédits de paiement, le budget pour 2021 de la mission « Aide publique au développement » marque un tournant. Il sera en effet en hausse de 690 millions d'euros, soit une augmentation de plus de 50 % par rapport à la loi de finances pour 2020.

Cette inflexion majeure s'inscrit bien évidemment dans le contexte de la pandémie et des risques associés dans les pays en voie de développement, particulièrement vulnérables. À long terme, elle vise aussi à briser le cercle vicieux qui lie le sous-développement, la pauvreté et les migrations. Sur le plan budgétaire, cette évolution se traduit ...

À cet égard, il faut, je le rappelle, une transparence totale et une vigilance renforcée concernant les bénéficiaires. Or je ne pense pas qu'à ce stade, le programme 209 satisfasse totalement ces exigences, et c'est pour moi une source d'inquiétude majeure. On me signale régulièrement, et je constate moi-même, que des subventions sont allouées...

Enfin, notre stratégie doit amplifier les efforts de coordination de tous les acteurs de l'aide au développement. En complément des ONG, des leviers puissants subsistent au niveau de la coopération décentralisée, de nos capacités de recherche ou encore du secteur privé et des acteurs philanthropiques. L'aide publique au développement poursuit ...

Si vous me le permettez, monsieur le ministre, je dirai : « Tout ça pour ça ! ». Il aura fallu attendre deux ans pour que votre gouvernement et votre majorité renoncent enfin à cette mauvaise réforme de l'impôt sur les revenus des non-résidents. Deux ans de discussions, de débats, avec l'adoption d'un moratoire il y a un an et la remise d'un ra...