⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Michèle Peyron pour ce dossier

17 interventions trouvées.

Tester, alerter, protéger, soigner : telle est la stratégie que nous avons adoptée pour lutter contre cette épidémie. Alors que nous achèverons prochainement le second confinement, les chiffres indiquent que la stratégie du Gouvernement est la bonne.

La présente proposition de résolution, présentée par le groupe Les Républicains, invite le Gouvernement à s'inspirer des politiques sanitaires menées dans d'autres pays, notamment le dépistage de masse. Dans son exposé des motifs, il est indiqué que ces politiques auraient prouvé leur efficacité notamment chez nos voisins européens, et vous lai...

Vous avez, je le crains, une vision idéalisée du dépistage massif, que vous semblez considérer comme une solution miracle.

Elle ne correspond pas à celle, plus objective, du conseil scientifique présidé par le professeur Delfraissy, dont nous suivons les recommandations depuis le début de la crise sanitaire.

Vous citez notamment la Slovaquie, et la ville de Liverpool qui, particulièrement touchée par l'épidémie, a en effet choisi de lancer une campagne de dépistage massif. Néanmoins, le conseil scientifique a indiqué ne pas avoir le recul nécessaire pour évaluer ces expérimentations, la seconde d'entre elles ayant d'ailleurs déjà fait l'objet d'une...

Il faut leur dire aussi que pour être réellement efficaces, ces tests massifs doivent être répétés de façon régulière, au minimum une fois par mois. Par conséquent, on ne peut pas dire que nous disposons d'exemples sérieux qui soient comparables à notre situation nationale et qui justifieraient d'appliquer une telle politique à l'échelle du pa...

Qu'il soit utile de nous inspirer d'expériences internationales et de ne fermer aucune perspective pour lutter contre l'épidémie, c'est en revanche une évidence.

Le conseil scientifique a pour cette raison préconisé la mise en oeuvre d'expérimentations sur notre territoire, et le Premier ministre vient d'en annoncer plusieurs à l'échelle d'aires urbaines, denses et bien ciblées.

Permettez-moi de souligner que nous n'avons pas attendu pour avancer sur ce sujet : nous y travaillons avec tous les acteurs de la lutte contre l'épidémie. Vous évoquez par ailleurs l'Allemagne…

Si, comme la France, l'Allemagne est aujourd'hui l'un des pays qui testent le plus en Europe, elle ne mène pas pour autant une politique de dépistage systématique et massif. Elle effectue des dépistages ciblés sur les personnes symptomatiques, sur les cas contacts et sur les personnes revenant d'une région classée à risque ou exerçant certaines...

Le test des personnes asymptomatiques n'est généralement pas recommandé. La France a fait le choix de tester largement la population en rendant notamment le test PCR gratuit et accessible sans ordonnance, tout en laissant la priorité aux personnes présentant des symptômes, aux cas contacts et au personnel soignant.

De même, la France a considérablement renforcé ses capacités de dépistage avec l'introduction des tests antigéniques et de nouveaux tests salivaires recommandés pour les patients symptomatiques. Elle a donc bien mis la stratégie de dépistage au coeur de la politique de lutte contre la covid-19…

… et je salue ici le travail de toutes les personnes mobilisées sur le terrain pour qu'elle s'applique dans les meilleures conditions. En conclusion, bien que nous soyons en désaccord avec le groupe Les Républicains quant aux postulats et aux critiques véhiculés par l'exposé des motifs de leur proposition de résolution, …

… nous constatons que le Gouvernement s'inspire bien, depuis le début de l'épidémie, des politiques sanitaires menées dans d'autres pays, en particulier en ce qui concerne le dépistage de masse.

C'est ce qu'invite à faire cette proposition de résolution. Considérant donc qu'elle est satisfaite, le groupe La République en marche ne s'y opposera pas.

Sans reprendre les propos de mon intervention en discussion générale, je voudrais dire à nos collègues du groupe LR qu'ils ont une vision idéalisée du dépistage de masse.

… votre texte est satisfait par les dernières décisions de notre Premier ministre. Le groupe La République en marche, je le répète, ne s'y opposera pas.