⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Monique Iborra pour ce dossier

17 interventions trouvées.

Il s'agit de modifier trois alinéas de l'article 25 A tel qu'il a été adopté à l'Assemblée nationale en première lecture. Le groupe La République en marche souhaite rétablir cet article, car l'aide à domicile est une compétence des départements et il apparaît donc impératif que ces derniers participent financièrement, aux côtés de l'État, à l'a...

Ce PLFSS pour 2021 est incontestablement hors-norme, en raison tant de la crise sanitaire et de son impact sur les finances sociales que des transformations qu'il permet. Ces transformations sont nécessaires, et nous continuerons à les défendre demain comme nous le faisons aujourd'hui. Les recettes classiques et les postures politiques ne sont...

Soutenir cette motion de rejet préalable signifie voter contre la reprise de la dette des hôpitaux ; contre les mesures salariales dans les hôpitaux et les EHPAD ; contre le financement de la cinquième branche ; contre le déblocage de 200 millions pour revaloriser les salaires des professionnels de l'aide à domicile – que vous prétendez pourtan...

… contre le versement anticipé de la prime de naissance et contre le doublement de la durée du congé paternité. C'est votre choix. Quant à nous, membres du groupe de la République en marche, nous voterons pour ces dispositions, avec beaucoup de fierté.

Ce PLFSS n'est assurément pas ordinaire. Contrairement à ce qui a été dit pendant les débats, les articles et les amendements que nous adoptons ici ont incontestablement des répercussions positives et visibles sur la vie quotidienne de nos concitoyens. Si besoin était, cela prouve que nous ne sommes pas hors sol. Plusieurs groupes peuvent d'ai...

J'ai déjà abordé ce sujet ce matin. Il est évident que la notion d'équité est au coeur même du projet que nous portons, en raison de la prégnance des inégalités notamment territoriales. Ce sont essentiellement ces inégalités que dénoncent tous les acteurs, professionnels comme personnes bénéficiant des soins. C'est la raison pour laquelle nous ...

C'est évidemment avec un grand plaisir que notre majorité – avec d'autres députés, je l'espère – accueille cet amendement du Gouvernement qui va permettre une revalorisation méritée du salaire des aides à domicile. Une telle mesure était attendue par tous les groupes, mais aussi et surtout par les aides à domicile elles-mêmes. Le Gouvernement ...

Souvenez-vous, madame Fiat : lorsque nous avons rendu notre rapport, tout le monde, y compris les plus hautes instances, contestait nos conclusions. On nous répondait qu'il n'y avait pas besoin de personnels supplémentaires dans les EHPAD. Aujourd'hui, il y a eu une avancée : plus personne ne remet en cause ces besoins. Seulement, les effectifs...

Des progrès incontestables ont été accomplis mais, en toute honnêteté, je ne pense pas que ce soit à la CNSA de décider d'un effectif minimum.

Ce ratio, madame Fiat, c'est nous deux qui l'avons proposé. Il doit faire l'objet d'une très large consultation avec les professionnels eux-mêmes.

Nous devons rester très vigilants s'agissant de l'insuffisance des effectifs et, dans la loi, aller beaucoup plus loin que nous ne l'avons fait jusqu'à présent.

Alors qu'il est souvent reproché au gouvernement, quel qu'il soit, de renoncer à accomplir de vraies réformes, la création de la cinquième branche autonomie ne manque pas d'ambition : elle peut être classée parmi les réformes les plus attendues et qui concernent tous les Français. La loi du 7 août 2020 a créé la branche ; l'article 16 du PLFSS...

Cette impatience, Mme la ministre déléguée l'a clairement dit, pourra être satisfaite dès que nous aurons le projet de loi sur le grand âge, que nous attendons. Nous ne pouvons pas, dans un document budgétaire – qui contient déjà beaucoup de choses, même si c'est encore insuffisant – , intégrer des éléments que nous retrouverons dans le futur p...

Nous avons la chance d'être tous d'accord sur ces sujets ; n'utilisez pas des arguments fondés davantage sur des postures que sur des réalités.

La crise sanitaire d'une ampleur inédite que nous vivons a bouleversé nos vies quotidiennes et marquera durablement nos esprits. Nous n'étions pas préparés – ni en France ni ailleurs – au fait qu'un virus pouvait mettre à l'arrêt un pays aussi riche et puissant que le nôtre. La volonté de chacun, les solidarités, l'investissement des profession...

Celle-ci bénéficiera de recettes propres et fera, chaque année, l'objet d'un débat parlementaire. Le PLFSS ne préfigure pas le projet de loi relatif au grand âge et à l'autonomie dont nous aurons à débattre, mais cette cinquième branche est dotée, dès sa naissance, de 31 milliards d'euros et d'une gouvernance propre, confiée à la CNSA, dont les...

Le groupe La République en marche soutient cet amendement. Il nous arrive de voter des financements, notamment dans le cadre du PLFSS, dont on ne sait pas réellement ce qu'il advient, en particulier lorsqu'ils dépendent de décrets d'application. Ce problème dont nous discutons depuis un certain temps, ce qui est la preuve de son acuité, peut ê...