⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Muriel Ressiguier pour ce dossier

3 interventions trouvées.

Actuellement, le brevetage du vivant modifie les rapports de forces au sein du monde agricole : il permet en effet à des entreprises privées de s'approprier certains écosystèmes. Lorsqu'une semence est brevetée, les agriculteurs ne peuvent plus conserver une partie de leur récolte en vue d'en faire des semences pour l'année suivante, ni même éc...

Sur le plan écologique, une telle évolution conduit à un appauvrissement de la biodiversité. Sur le plan économique, les agriculteurs perdent leur autonomie tandis que les grands semenciers s'arrogent le monopole du vivant en en devenant propriétaires. La cas de l'Inde est très éclairant à ce sujet : un rapport de 2009 de la militante Vandana ...

Je suis ravie, chers collègues, de voir que les suicides des agriculteurs vous font rire. Le monde de la recherche n'est pas épargné, puisqu'il n'est pas obligatoire de lister les brevets présents dans les variétés semencières. Il est compliqué et coûteux, pour les laboratoires, de savoir s'ils peuvent ou non effectuer des recherches sur un ma...