⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Nadia Essayan pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Monsieur le ministre délégué, je profite de la discussion de ces amendements pour vous dire ma satisfaction de constater l'importance que vous attachez aux trains de nuit. Nous sommes nombreux dans la majorité à souhaiter leur développement, qui prendra du temps, nous le savons. J'ai déjà alerté votre cabinet sur le fait qu'une première étape p...

Cette discussion sur le fonds chaleur m'offre l'occasion de parler de la méthanation, même si le sujet est un peu annexe. Je vous ai d'ailleurs adressé des courriers, madame la ministre, à propos de l'écopôle de Bourges-Marmagne, un site innovant de ma circonscription. Le projet de développement du centre de méthanation profiterait de l'implan...

Il est évident que nous débattons d'un sujet qui divise politiquement. Pour les députés du groupe mouvement démocrate MoDem et démocrates apparentés la fraternité se construit aussi par le fait de parler ensemble. Il est donc très important de permettre aux personnes que nous avons décidé d'accueillir, d'apprendre notre langue pour s'intégrer l...

C'est ainsi que l'on évitera de « fabriquer » des personnes qui restent « à côté », frustrées de ne pas pouvoir être des nôtres et d'être empêchées d'apporter à la France tous leurs talents.

J'ai entendu qu'il faudrait ne pas agir en Méditerranée, ne pas sauver les personnes en souffrance et en détresse. C'est compliqué à entendre, dans l'hémicycle.

Malheureusement, je n'ai pas pu participer au déplacement du groupe d'études « Conditions d'accueil des migrants », qui a rencontré l'association SOS Méditerranée et constaté les difficultés qu'elle connaissait. Personnellement, je suis favorable à un engagement de crédits pour aider les migrants tant qu'il n'y a pas de réponse européenne.