⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Nathalie Elimas pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Nous saluons, une fois encore, l'excellent travail de notre collègue Paul Christophe et du groupe UDI, Agir et indépendants, sur un sujet qui nous tient vraiment à coeur.

Le débat, finalement, a eu lieu, et c'est heureux. Comme l'ensemble de nos collègues, nous déplorons que le texte ait été à ce point vidé de sa substance, …

… alors que vous aviez bien exposé, monsieur le rapporteur, les termes de la question du financement – laquelle avait fait l'objet d'un amendement adopté en commission. En année pleine, la mesure aurait coûté 70 millions d'euros, mais, compte tenu du temps de la navette et du délai d'application, elle n'aurait porté que sur une demi-année, pour...

Néanmoins, le groupe MODEM et apparentés votera pour le texte, car, je le rappelais dans la discussion générale, chaque pas, même tout petit, compte. Ce soir, malheureusement, nous n'aurons fait qu'un tout petit pas. Pour conclure, je citerai cette phrase, forte, du collectif Je t'Aide : « Le vote de mesures en faveur des aidants est d'abord u...

Ils sont 8,3 millions dans notre pays : 8,3 millions de Françaises et de Français qui s'occupent quotidiennement d'un proche malade ou handicapé. Certains font d'ailleurs peut-être partie du mouvement des gilets jaunes. En tout cas, ce qui est certain, c'est que l'immense majorité des proches aidants se trouve dans une situation très difficile,...

C'est particulièrement vrai à la veille d'un troisième samedi au cours duquel les Français, une fois encore, exprimeront leur colère.

La question n'est pas nouvelle, et de nombreuses avancées ont déjà été réalisées – de petits pas, c'est vrai, mais qui permettent peu à peu de tirer les aidants familiaux de leur anonymat, et de leur apporter le soutien qu'ils méritent et dont ils ont tant besoin. L'année dernière, par exemple, nous avons adopté une proposition de loi, égaleme...