⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Nicolas Meizonnet pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Je commencerai par rappeler que nous avons eu l'occasion d'observer, au long de la crise sanitaire, tout le pragmatisme, toute l'efficacité, dont pouvaient faire preuve les collectivités territoriales les plus proches de la population, en particulier les communes et les départements. Ayant l'honneur d'être conseiller départemental du Gard, j'ai...

Mais il s'avère que nous nous trouvons dans un régime de l'interdiction, au sein duquel nous devons systématiquement réclamer une autorisation pour agir. Où est passé le principe de liberté ? Où est passée la libre administration des collectivités territoriales ? En cette période de crise, nous sommes pieds et poings liés par des lois inadapté...

Nous devons nous interroger sur les causes et les effets de cette crise. Pourquoi passons-nous d'une crise sanitaire à une crise économique, alors que d'autres pays touchés par le virus s'en sortent presque sans dommage économique ? Parce que le Gouvernement a mal géré la crise, il faut le dire. Le confinement n'a été que la conséquence d'une i...

Nous n'avons pas été en mesure de suivre les préconisations de l'Organisation mondiale de la santé : isoler, tester, traiter. Pour isoler, il aurait fallu, en premier lieu, fermer les frontières, mais ce n'est pas, on le sait, conforme à la doxa. Pour tester, il aurait fallu disposer de tests. Pour traiter, il aurait fallu donner à nos médecins...

… liberté de prescrire, liberté d'administrer, liberté de soigner. Chers collègues, faute de grive, on mange du merle ! Et il est désormais de notre devoir à tous d'agir. Le tourisme, l'hôtellerie et la restauration sont des secteurs particulièrement forts de l'économie du Gard et d'autres départements. Depuis trois mois, comme bon nombre d'e...

Quant à l'explosion du RSA, ce n'est pas un bon argument. À ce compte-là, il y a bien pire : la baisse généralisée des recettes des DMTO, du fait de l'arrêt de l'activité immobilière. Dès lors, il faudra de toute façon, selon moi, un plan de soutien aux départements. Pour conclure, chers collègues, n'êtes-vous pas émus par ces entreprises en d...

Puisque « l'émotion dépasse les règles juridiques », comme l'a déclaré il y a quelques jours un éminent ministre, laissez nos départements agir et, comme moi, votez ce texte !