⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Olivier Faure pour ce dossier

38 interventions trouvées.

Sur le fondement de l'article 139, alinéa 1, relatif au dépôt d'une proposition de résolution tendant à la création d'une commission d'enquête parlementaire, monsieur le président. La présidente de notre groupe vous a saisi en conférence des présidents, dans le cadre de notre droit de tirage, d'une demande de création d'une commission d'enquêt...

Je sais bien qu'en douze jours, le temps vous était compté… Mais je crois avoir compris que vous étiez contre toute forme d'obstruction, et rien ne serait pire qu'une obstruction présidentielle qui conduirait à ce que cette commission d'enquête ne voie pas le jour dans les délais requis pour qu'elle puisse éclairer nos débats. C'est la raison ...

Pour donner suite à ce que vous avez affirmé tout à l'heure, monsieur le président, je viens de contacter Valérie Rabault, qui me confirme ne pas avoir reçu copie du courrier que vous auriez adressé à Mme Belloubet, et cette dernière nous indique elle-même ne pas avoir reçu de courrier du président de l'Assemblée nationale.

Je ne cherche pas à vous en faire le reproche, monsieur le président. Je voudrais simplement savoir si vous pouvez nous assurer que ce courrier sera officiellement transmis à Mme Belloubet demain.

C'est un rappel au règlement sur un problème essentiel et vous m'avez coupé la parole ! C'est inadmissible !

Monsieur le président, il n'est pour moi nullement question de remettre en cause la présidence de l'Assemblée. Quand je vous pose une question, c'est aussi ès qualités : c'est la question d'un parlementaire de l'opposition qui s'inquiète de savoir si le courrier qui doit permettre de créer la commission d'enquête a bien été remis. Quand je vous...

Merci, monsieur le président. J'entends simplement faire respecter les droits de l'opposition, dont vous êtes vous-même le garant.

Je souhaite à mon tour poser quelques questions au rapporteur car nous avons bien du mal à comprendre à quelles règles il fait référence. Nous parlons non pas des dernières années, mais des meilleures années, et la moyenne doit se faire sur la base des années les plus profitables au salarié. Considérons la vie d'un salarié qui entre aujourd'hu...

Ce rappel au règlement se fonde sur le même article. On peut ne pas approuver la stratégie des insoumis ou des communistes et considérer que les amendements devraient être moins nombreux ; peut-être. Mais en réalité, l'obstruction au débat démocratique que chacun appelle de ses voeux ne vient pas de l'attitude de ces deux groupes. Elle vient du...

Je voudrais pouvoir m'exprimer. Le Gouvernement ne nous donne pas les éléments qui permettraient à chacun d'entre nous de se prononcer en conscience.

Comment pourrions-nous aujourd'hui voter un texte dont nous ne connaissons ni le financement ni les conséquences qu'il aura sur celles et ceux qui auront à subir son application pendant des décennies ! C'est cela, la réalité aujourd'hui !

Les amendements permettent d'avoir un débat. Il traîne, sans doute, mais il est nécessaire, jusqu'à ce que la conférence de financement nous apporte les réponses qui nous éclaireront ! Sinon, comment allez-vous voter dans quelques semaines, ou quelques jours ? Voulez-vous vraiment voter sur un texte que vous ne connaissez pas, en remettant de s...

Si vous voulez être des parlementaires et défendre l'honneur du Parlement, dont vous semblez vouloir vous faire les apôtres désormais…

… vous devez assumer de voter en conscience. Or cela nécessite de disposer de l'ensemble des éléments, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

Effectivement, l'évolution n'est pas neutre. C'est même une rupture puisqu'on passe d'un système à prestations définies – aujourd'hui, on sait ce qu'on aura à la retraite – à un système à cotisations définies – on sait ce qu'on va cotiser sans savoir exactement ce qui va se passer. Aujourd'hui, le système de retraite peut être déficitaire, mai...

Le tweet qu'il a publié ce matin, qui fait de cette somme le coût de l'obstruction nous pose en revanche problème.

Les journées à l'Assemblée ont le même prix, quel que soit leur emploi. Vous ne pouvez pas employer cet argument…

Sur un sujet comme celui des retraites, je ne pensais pas que je serais un jour à ce point d'accord avec Éric Woerth.

Effectivement, le système que vous voulez mettre en place n'est pas universel, pour de nombreuses raisons déjà décrites à de multiples reprises – j'y reviens malgré tout car, dans un débat, il faut avoir la possibilité de répéter. Voilà pourquoi Sébastien Jumel a soulevé, il y a quelques instants, la question de la défense des amendements ident...

Vous l'avez compris, le système que vous proposez n'est pas universel car il inclura des régimes spécifiques. Nous pouvons comprendre ces derniers, et même les défendre s'ils sont soutenus par une certaine logique. Or où est la logique dans le fait de reconnaître une spécificité aux transporteurs routiers mais de ne pas en reconnaître aux condu...