⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Paul Molac pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Les explications du rapporteur ne m'ont pas convaincu, pour une raison assez simple : tous les salaires du privé suivent une courbe de Gauss. Ils commencent en effet à un niveau assez bas, augmentent puis baissent en fin de carrière. En prenant en considération les vingt-cinq meilleures années, on procède à un lissage. Mais si on prend la total...

Vous êtes en train de leur dire : « Faites-nous confiance, vous verrez, le système de retraite que nous allons instaurer sera plus juste. » Je suis désolé, mais j'ai été formé à l'école de Charles Pasqua, qui disait que « les promesses n'engagent que ceux qui les croient ».

Les Français qui travaillent à l'étranger ont actuellement le choix de cotiser ou non en France pour leur sécurité sociale et leur retraite.

Ils peuvent donc tout à fait atteindre le nombre d'années de cotisation nécessaires à une retraite à taux plein, et participer ainsi à la solidarité nationale.

Il indique qu'avec le système envisagé, les expatriés qui reviendront en France pourront y toucher leur retraite, même s'ils n'ont pas cotisé pour leurs années travaillées à l'étranger. Soit, mais leur pension sera calculée uniquement à partir des points accumulés en France ; son montant sera donc moindre. Le changement associé à la réforme ne ...