⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Philippe Vigier pour ce dossier

4 interventions trouvées.

Je suis, comme mon collègue Thierry Benoit, qui est intervenu à ce propos cet après-midi, un centriste qui a toujours promu la retraite par répartition, et par points, et l'extinction des régimes spéciaux. J'ai donc une certaine bienveillance pour ce projet. Pourtant, je m'interroge sur votre méthode : les débats sur le projet de loi commencer...

Par ailleurs, les discussions avec les partenaires sociaux se poursuivent ; est-ce à dire que vous comptez demander aux députés de vous habiliter à légiférer par ordonnance afin de mener à bien cette réforme ? Sur un sujet aussi important, vous laissez de côté le Parlement, qui devrait être au coeur de la réforme.

Pardonnez-moi, également un mot sur la pénibilité, monsieur le secrétaire d'État. Je voudrais reprendre ce qu'a très bien dit ma collègue Jeanine Dubié : ne dites pas trop haut qu'un aiguilleur du ciel a un métier très pénible, d'aucuns vous opposeraient qu'un chirurgien cardiaque de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, qui, à soixante-cinq...

Mes questions sont simples. La première concerne, naturellement, les commerçants et les artisans. Chacun sait, et c'est expliqué dans le rapport remis par Jean-Paul Delevoye, que le taux de cotisation pour les retraites doit être porté à 28 %, avec la même assiette pour tous. Or le taux actuel est de 14 % pour les commerçants. Quelle sera la du...