⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Philippe Vigier pour ce dossier

7 interventions trouvées.

Depuis le début du Ségur de la santé et, surtout, au lendemain d'une épidémie qui les a éprouvés plus que jamais, la mobilisation des personnels soignants a repris un peu partout en France. C'est la preuve que la concertation ouverte depuis le 25 mai n'est pas encore à la hauteur des attentes et qu'il y a lieu d'apporter des réponses concrètes ...

Certes, comme nous venons de traverser une crise exceptionnelle, il faudra apporter une réponse exceptionnelle, mais il ne faudrait pas oublier pour autant que les établissements médico-sociaux et les EHPAD ont eux aussi subi la crise de plein fouet. Grâce aux travaux de la mission d'information sur l'impact, la gestion et les conséquences dans...

Les politiques de santé s'inscrivant a priori dans une logique pluriannuelle, il faudra que vous m'expliquiez, madame la secrétaire d'État, comment vous pouvez établir une stratégie telle que « ma santé 2022 » sans programmation pluriannuelle.

Il ne faudrait pas qu'il s'agisse d'une variable d'ajustement que l'on utiliserait chaque année dans le PLFSS ! Si tel était le cas, il serait nécessaire de remédier à ce manque de cohérence. Il y a également l'affaire de la dette hospitalière. Sur 30 milliards d'euros de dette, 10 milliards devraient être repris – même s'il y a eu un changeme...

D'ailleurs, chacun reconnaît que la T2A ne fonctionne pas. C'est la course à l'acte – et l'on sait comment elle se termine.

Il faudrait en outre soulever la question du rôle des ARS dans la coordination territoriale. Je vous invite à suivre les travaux de la mission d'information sur la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de coronavirus covid-19 : on voit bien que, d'un lieu à l'autre, les réponses apportées ne sont pas les mêmes ; l...

Je termine, monsieur le président. De l'efficacité pour le patient et de la reconnaissance pour les personnels : voilà ce qu'il faut. Une chose est sûre : la santé, ce n'est pas ce qui reste quand on a tout oublié, c'est un budget nécessaire et juste.