⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Philippe Vigier pour ce dossier

21 interventions trouvées.

Depuis trop longtemps, la France n'avait plus la parole. Elle l'a reprise, sans attendre que le Président de la République lance cet exercice démocratique inédit qu'est le grand débat national. Des hommes et des femmes en gilet jaune ont investi les ronds-points, partout dans nos territoires, pour dire qu'ils n'arrivaient plus à vivre décemment...

La France, ce sont aussi et surtout des hommes et des femmes qui en font un pays à nul autre pareil. Ce sont ces bénévoles, ces responsables associatifs qui donnent sans compter de leur temps et de leur énergie pour les autres, pour assurer la cohésion sociale au quotidien.

Ce sont ces fonctionnaires attachés aux valeurs du service public et dévoués à l'intérêt général. Ce sont ces entrepreneurs, ces artisans, ces commerçants qui ont fait le choix de prendre des risques, de travailler sans compter leurs heures pour réaliser leur projet, perpétuer un savoir-faire ou poursuivre une aventure familiale. Ce sont enfin ...

Ce sont au fond des hommes et des femmes qui osent, qui bravent les difficultés et qui font que la France est prête à étonner le monde, encore et toujours. Alors que s'achève le grand débat national, ce sont à tous ces Français, dans leur diversité, que nous devons répondre. C'est aux indifférences, aux colères, aux désespérances mais aussi au...

Le groupe Libertés et territoires aborde ce débat sans tabou. Je crois qu'il existe, en France, un attachement viscéral à la promesse d'égalité, qui fait que la perception des injustices et le sentiment qu'elles font naître y sont plus vifs que partout ailleurs dans le monde. Pour répondre à cette attente, nous sommes prêts à envisager l'insta...

Les pensions de retraite sont le fruit du travail de toute une vie, non une variable d'ajustement budgétaire. Prenez cette décision, monsieur le Premier ministre, notre groupe vous soutiendra. Il faut aussi faire un geste fort en faveur du pouvoir d'achat des Français. Pour cela, nous proposons que la France demande à l'Union européenne une dé...

Nous faisons, vous le voyez, des propositions équilibrées. Il s'agirait d'un message clair, lisible et puissant, adressé à tous ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts. La justice fiscale passe enfin par l'intensification de la lutte contre l'optimisation fiscale pratiquée par de très grands groupes, grâce à la fixation d'un taux mini...

Cependant, la conversion de notre modèle de société ne peut se faire sans les Français ou, pis, contre eux, comme cela a été le cas en décembre 2018 – et vous avez fait amende honorable. À cette fin, monsieur le Premier ministre, notre groupe fait trois propositions : d'abord, la création, au niveau européen, d'un fonds d'investissement pour l...

Monsieur le Premier ministre, toutes les propositions que nous formulons et toutes les décisions que vous serez amené à prendre seront vaines si nous ne changeons pas complètement de logiciel. Changer de logiciel, c'est refonder ensemble notre démocratie, en créant la République des citoyens. Pour cela, notre groupe estime qu'il faut prendre e...

Nous prônons aussi l'assouplissement du référendum d'initiative partagée, prévu par l'article 11 de la Constitution, dont nous souhaitons renverser la logique : l'initiative de la proposition de loi appartiendrait uniquement au peuple, non plus aux parlementaires comme aujourd'hui – quelque 200 parlementaires sont en train d'y recourir au sujet...

… qui seule permettra de lutter contre les fractures territoriales et de recréer les conditions de la confiance – je dis bien la confiance – entre l'État et les territoires. Pour cela, un moratoire sur la fermeture des services publics doit être décidé sans attendre. En outre, il faut avoir le courage de procéder à un vaste choc de décentralis...

Vous devez donner aux territoires le droit à la différenciation, un vrai pouvoir d'expérimentation, le pouvoir réglementaire et l'autonomie fiscale. En effet, la situation n'est pas la même en Mayenne chez Yannick Favennec Becot, en Alsace, en Corse chez Michel Castellani, dans les Hautes-Pyrénées chez Jeanine Dubié ou à Wallis-et-Futuna !

Vous devez leur laisser la liberté de s'organiser. Si des communes veulent s'associer, qu'elles le fassent ! Si des départements veulent fusionner avec une région, qu'ils le fassent !

Clarifions les compétences ! Et il faut d'urgence, monsieur le Premier ministre, que l'État décharge les départements de la prise en charge des mineurs isolés.

Monsieur le Premier ministre, l'avènement du nouveau monde n'a rien changé : la question des inégalités n'a pas disparu. Elle s'est même aggravée, elle ressurgit à travers ce que vivent les Français dans les territoires de la France périphérique, rurale, montagnarde, insulaire ou ultramarine. En réalité, elle était enfouie là où personne ne veu...

C'est pourquoi nous croyons que la diminution du nombre de parlementaires serait une erreur. Nous nous y opposerons fermement.

Comme d'autres, nous croyons en l'action des milliers de maires et de conseillers municipaux, départementaux ou régionaux.

Confortons-les ! Ne les affaiblissons pas ! Ils sont ces visages que tous connaissent, ceux de la politique par la preuve, sur le terrain, qui peut encore échapper à la défiance organisée.

… sur le désenclavement des territoires, sur la lutte contre les fractures numériques et les fractures médicales.

Il est urgent de les laisser s'organiser librement, plutôt que de laisser la France aux mains de la technostructure