⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Pierre-Alain Raphan pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Il s'agit en effet de rétablir l'article 53 bis A, considérant que l'innovation de rupture est technologique. Il est absolument indispensable d'investir non seulement dans la recherche et l'intelligence artificielle – vous savez, monsieur le ministre, que c'est l'une de mes passions – , mais également dans les innovations managériales. Le mana...

Je me permets de défendre l'amendement de Loïc Kervran, qui vise à élargir le périmètre des actions d'intérêt général à l'accompagnement, l'accès et au maintien dans l'emploi, en le mettant en cohérence avec l'évolution de la société et des politiques publiques.

Il s'agit d'apporter plus de transparence et de lisibilité dans la gestion des fonds de dotation puisque tous ceux dont la valeur des participations excède un certain seuil devront publier un tableau recensant les filiales, les participations et les noms des dirigeants mandataires sociaux des sociétés.

Je m'adresse aujourd'hui non pas à Mme la secrétaire d'État auprès du ministre de l'économie et des finances, mais à Mme la secrétaire d'État à la santé de nos entreprises. J'ai une très mauvaise à vous annoncer : nous avons tous été infectés par un horrible virus, découvert par un chercheur de la belle ville de Lyon – dont il est beaucoup ques...

. .. bore-out et brown-out – ce dernier concept est tout récent – vont parfois, malheureusement, jusqu'au suicide. Enfin, cela cause aussi des dégâts économiques : selon certains travaux, les entreprises françaises perdent – plus exactement : elles passent à côté d'un potentiel économique – l'équivalent de 20 000 à 70 000 euros par salarié et p...

Et la technologie sans l'humain n'est rien. Par respect pour les chercheurs en sciences humaines qui ont fait ce constat – je remercie, à ce propos, Henri Savall, professeur émérite de l'université de Lyon et fondateur de l'Institut de socio-économie des entreprises et des organisations – et pour les trente-six députés qui ont cosigné cet amend...

Je maintiens donc l'amendement, en espérant la bienveillance de Mme la rapporteure et de Mme la secrétaire d'État.

Vous me posez un cas de conscience. Mais, compte tenu de l'effort accompli par l'Assemblée nationale, que je remercie vraiment d'avoir adopté l'amendement précédent, je retire celui-ci.