⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Pierre-Henri Dumont pour ce dossier

179 interventions trouvées.

L'enjeu est d'éviter le glissement du statut de protection subsidiaire vers un statut plus général de réfugié. C'est l'objectif des députés de La France insoumise, ce qu'a clairement rappelé mon collègue Bernalicis – et on peut trouver cela logique de son point de vue – , mais c'est aussi celui poursuivi par le Gouvernement, si l'on déroule tou...

Je ne surprendrai personne en disant que le groupe Les Républicains ne votera pas cet amendement. Je voudrais néanmoins réagir à la remarque de M. Bernalicis, qui est venu à Calais il y a quelques jours, ainsi que des députés du groupe La République en marche notamment. Ils ont dû oublier de prévenir le député local… le nouveau monde ignore la...

Sur le fond, cet amendement ne s'applique pas à la situation calaisienne. Les personnes présentes, ou plutôt bloquées, à Calais, ne demanderont pas de titre de séjour en France, quelles qu'en soient les modalités, pas plus qu'elles ne demandent les protections qui existent déjà et qui leur sont déjà offertes par la France. Leur objectif est de ...

Bien évidemment, le groupe Les Républicains votera contre cet amendement. Nous allons donc suivre le Gouvernement, en faisant preuve de coexistence pacifique. Cependant, je m'inquiète de la décision prise par le groupe GDR de mettre fin au concubinage entre certains députés de La République en marche et leur groupe. A priori, ceux qui voteront...

Monsieur le ministre d'État, je voudrais réagir à vos propos sur la situation à Calais. Je ne ferai pas de commentaire sur les analyses ou les stratégies politiques des uns et des autres, mais j'aimerais que vous puissiez m'éclairer. En quoi ce texte permet-il d'améliorer concrètement la situation à Calais ? Citez-moi un article en ce sens !

En quoi ce texte permet de sortir de la zone grise, qui fait que des migrants pouvant demander l'asile en France ne le font pas et restent stationnés à Calais ? En quoi permet-il de sortir de la schizophrénie de votre gouvernement, qui distribue des repas et, en même temps, détruit les campements et interdit la création de tout point de fixatio...

Je précise que le groupe Les Républicains ne votera pas l'amendement de M. Clément. En revanche, nous comprenons parfaitement la logique qui a présidé à son dépôt. Vous ouvrez, en effet, de nouveaux droits et, en réalité, créez une nouvelle difficulté. Mesdames et messieurs de la majorité, vous êtes bloqués par votre « en même temps », ou votr...

Voilà la réalité, et c'est pour cela, mes chers collègues, que nous avons toujours été très constants à propos de cet article :

constants dans notre volonté de le supprimer, pour commencer, puis de l'adapter concrètement à ce qui se passe dans le pays – une réalité dont vous êtes malheureusement bien éloignés aujourd'hui.

Puisque la pédagogie est l'art de la répétition, je répéterai les interrogations légitimes du groupe Les Républicains en vous faisant lecture d'un court passage que je tire du journal Le Monde, journal que l'on peut qualifier de référence.

 « De leur côté, certains députés en sont déjà au nombre de régularisations possibles. " Autour de 10 % des 300 000 sans-papiers " vivant en France, suggère, en off, un élu de la majorité, qui ajoute toutefois une nuance de taille dans une question qui sous-tend la réponse : " Est-ce qu'on est obligés de communiquer là-dessus ? interroge-t-il. J...

Je suis désolé, madame la rapporteure, mais le projet de loi est intitulé : « Immigration maîtrisée, droit d'asile effectif et intégration réussie ». Si la maîtrise de la langue française n'a pas sa place dans ce projet de loi où l'on parle d'intégration réussie, je ne sais pas où elle est ! Tout de même pas dans le projet de loi sur l'agricult...

Le groupe Les Républicains votera évidemment contre cet amendement, car nous sommes, une fois de plus, dans les mêmes logiques. Je salue d'ailleurs la constance de nos collègues qui, tout en bravant parfois l'autoritarisme qui prévaut au sein de leur groupe,

poursuivent en réalité la logique du Gouvernement et de la majorité, vont au bout d'un raisonnement qui semble parfaitement cohérent avec la volonté du Gouvernement. Je vous ferai grâce d'une nouvelle mention de la question des régularisations. Nous avons bien compris que nous n'obtiendrions pas de réponse ce soir. Nous allons donc mûrir nos i...

Vous protestez, chers collègues de La République en marche, mais demain vous applaudirez Justin Trudeau qui ne fait pas autre chose !

Monsieur le ministre d'État, vous avez déclaré hier que votre texte était « loin du tout répressif ». Je vous rassure : nous n'en doutions pas un seul instant, car Les Républicains sont convaincus du laxisme de votre projet de loi, lequel n'est en réalité qu'une simple succession d'ajustements techniques, essentiellement fondés sur la question ...

De ce premier texte sur un sujet aussi important et qui préoccupe autant nos concitoyens – l'immigration – , nous attendions autre chose.

Ce que nous attendions, c'est de connaître concrètement la vision du Gouvernement, donc du Président de la République, sur la question globale de l'immigration en France, qu'elle soit légale ou illégale. Ce soir, toutes nos questions restent sans réponse, dont une, centrale : voulez-vous plus ou moins d'immigration ? Nous ne le savons pas. Ce ...

… bloquant une voie de circulation ou refusant une proposition de placement en centre d'accueil. Le dernier amendement vise enfin à réorienter les économies budgétaires issues de l'accélération de l'examen des demandes d'asile vers les territoires sous tension migratoire, afin de les indemniser. Vous le voyez, monsieur le ministre, mes chers ...