Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabienne Colboc
Question N° 1406 au Ministère des solidarités


Question soumise le 26 septembre 2017

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Fabienne Colboc appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la situation de nombreux enfants atteints de cancers et maladies incurables. En effet, chaque année en France, 2 500 enfants et adolescents sont diagnostiqués d'un cancer ou d'une leucémie. 500 en décèdent. Il existe 60 formes de cancers différents chez l'enfant. Il s'agit de la première cause de mortalité des enfants par maladie. Le budget alloué aux travaux de recherche fondamentale spécifiques représente moins de 3 % des financements publics pour la recherche relative aux cancers pédiatriques. Ainsi, elle souhaiterait savoir quelles mesures le Gouvernement entend prendre pour revaloriser l'allocation journalière de présence parentale et assurer son maintien durant la durée, améliorer la prise en charge physique et psychologique des enfants au sein des hôpitaux, instituer une prise en charge par la CPAM des frais d'obsèques (3 400 euros) qui n'existe pas pour les parents qui perdent un enfant. Elle souhaiterait également savoir si le Gouvernement envisage une future loi garantissant un financement dédié à la recherche sur les cancers et maladies incurables de l'enfant.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

2 commentaires :

Le 05/11/2017 à 13:40, Hugues a dit :

Avatar par défaut

Dans vos deux questions au gouvernement du 26 septembre 2017 vous exprimez clairement ce qui m’apparaît comme une connivence (qui flirte avec la collusion) avec Bayer/Monsanto aux dépens de la santé de l'Homme, voire de la vie de manière générale...

D'un côté vous défendez l'utilisation du glyphosate en osant même écrire "(le glyphosate) ...permet d'améliorer de façon significative la vie du sol...".

De l'autre vous soulignez le manque de moyens alloués à l'aide aux familles ayant des enfants cancéreux ou leucémiques.

Pour éclairer le lien "monstrueux" entre ces deux questions, je vous rappellerais ceci :

L'annonce a bousculé le monde agricole : le 20 mars, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a publié dans la revue Lancet Oncology une évaluation de la dangerosité de cinq pesticides. Deux d'entre eux sont désormais classées "cancérogènes possibles", trois autres "cancérogènes probables", le dernier échelon avant "cancérogène certain".

Parmi ceux-ci figure le désherbant glyphosate.

Le glyphosate, vendu par "MONSANTO" provoque "probablement" les cancers contre lesquels les médicaments vendus par "BAYER" sont sensés lutter...

Madame Colboc, la vraie question qui vous concerne est : Ne voyez vous pas le sinistre gagnant de vos "recommandations"...?

Faudra-t'il attendre des mises en examen pour mise en danger de la vie d'autrui pour que vous réfléchissiez ENFIN à l'influence des lobbies sur vous, lobbies qui ne défendent que leurs intérêts financiers en détruisant la vie ?

Eu égard à vos "remarquables" interventions télévisées (que l'on peut retrouver sur Youtube) et où vous n'arrivez pas à articuler deux mots sensés pour émettre une quelconque idée, je me doute que ce n'est pas vous qui avez écrite ces questions au gouvernement.

Ceci ne vous dégage NULLEMENT de vos obligations, fussent-elles aujourd'hui morales, de respecter vos électeurs et de les représenter TOUS... Et de ne pas intervenir en répercutant "naïvement" les messages de Chimistes-Pharmaciens dont vous garderez sans doute longtemps le soutien (je ne m'inquiète donc pas pour votre actuelle vie économique) mais qu'il vous faudra "probablement" justifier le moment venu...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 29/11/2017 à 14:52, jean paul gelbon a dit :

Avatar par défaut

J'ai voté pour vous avec espoir mais votre question incroyable à propos du glyphosate est plus que décevante. Il semble que l'on revient à la pratique évidente de la puissance des lobbies bien peut compatible avec LREM.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion