Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Emmanuelle Fontaine-Domeizel
Question N° 14712 au Ministère de la transition écologique et solidaire


Question soumise le 4 décembre 2018

Mme Emmanuelle Fontaine-Domeizel interroge M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, quant à la création d'une banque européenne pour le climat. Une grande pétition européenne récemment lancée et signée par de nombreux Européens, plaide en faveur de la mise en place d'une Banque du climat adossée à la Banque européenne d'investissement. Cela permettrait de disposer au niveau européen d'un budget climat. Cette création serait un véritable outil de réponse au plus grand défi de l'humanité : l'encadrement de la hausse du climat. Selon la Cour des comptes européenne, il faudrait investir 1 100 milliards d'euros par an pour réduire véritablement les émissions de CO2. Afin de relever ce défi inhérent à la sauvegarde de la terre, la signature d'un traité européen sur le climat instituant un tel projet financier, constituerait une avancée majeure. Elle l'interroge sur la position du ministère de la transition écologique et solidaire sur ce sujet.

Réponse émise le 29 octobre 2019

Répondre à l'urgence climatique et réussir la transition écologique nécessitent de mobiliser des moyens financiers très importants. À cet effet, la France défend déjà des positions ambitieuses au niveau européen pour permettre une mobilisation de moyens financiers à la hauteur des enjeux climatiques et environnementaux. Elle a, ainsi, soutenu le plan d'actions de la commission européenne dévoilé en mars 2018 et visant à faire de la finance une finance durable. Depuis le début des négociations du cadre financier pluriannuel européen pour la période 2021-2027, elle propose que 40 % de ce futur budget soit consacré à la transition écologique. Enfin, dans sa tribune du 5 mars 2019, le Président de la République a proposé aux partenaires européens de la France de créer une banque du climat pour augmenter les moyens alloués à la transition écologique.

1 commentaire :

Le 06/11/2019 à 10:23, Christiane Lecocq (présidente d'associations) a dit :

Avatar par défaut

Quelle suite donnée à la proposition du président de la république du 5 mars 2019 ? Quels sont les partenaires européens concernés ? Pourront ils créer cette banque à quelques uns ou devront ils attendre l'unanimité ? Qui décide ? A quel délai peut-on estimer la mise en vigueur de cette décision ? Merci d'avance de votre réponse et merci à Mme Emmanuelle Fontaine-Domeizel d'avoir pris l'initiative.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion