⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thibault Bazin
Question N° 24995 au Ministère des solidarités


Question soumise le 3 décembre 2019

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Thibault Bazin attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les facteurs qui empêchent le pays de valoriser et d'industrialiser sa recherche en thérapie génique. En effet, alors que le pays est un pionner et un leader de la recherche en thérapie génique, ce sont le plus souvent des entreprises étrangères qui poursuivent le développement des produits jusqu'à leur commercialisation, faute d'une filière française efficace. Il en résulte que ce sont ces entreprises étrangères qui profitent des emplois créés et des bénéfices occasionnés et la France voit ces médicaments mis sur le marché revenir dans le pays à un niveau de prix très élevé. Pour développer cette industrialisation de la thérapie génique, il conviendrait de créer un fonds d'investissement ambitieux dédié aux thérapies géniques, permettant de soutenir les start up plus loin dans leur développement et de créer également un intégrateur industriel en bio production. S'appuyant sur les forces existantes dans le domaine du développement de la thérapie génique et fédérant des expertises académiques et privées, cet intégrateur pourrait être composé de trois pôles pluridisciplinaires : sciences des bio productions afin de générer les innovations de rupture, développement de nouveaux procédés industriels et innovation et approvisionnement en matières premières issues de la biotechnologie, critiques pour la production de ces médicaments. Il vient lui demander ce que le Gouvernement compte entreprendre pour permettre à la France de répondre aux défis de la thérapie génique en assurant cette industrialisation sur le territoire afin d'assurer son indépendance sanitaire et de garantir ainsi l'accès des malades à ces thérapies innovantes à moindre coût.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion