⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Graziella Melchior
Question N° 25113 au Ministère du travail


Question soumise le 10 décembre 2019

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Graziella Melchior attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, sur les difficultés rencontrées par les personnes en situation de handicap mental pour être accueillies en établissement spécialisé pour adultes. Les représentants des associations départementales des amis et parents de personnes handicapées mentales (ADAPEI) regrettent le nombre limité de places d'accueil qui impacte l'accompagnement éducatif et professionnel des personnes en situation de handicap. Elles sont contraintes de rester en institut médico-éducatif, faute de places disponibles dans un établissement spécialisé pour adultes. Dans le Finistère, 180 jeunes de plus de 20 ans en situation de handicap mental sont concernés par « l'amendement Creton » et se retrouvent sur liste d'attente, engendrant des répercussions pour eux et leurs familles. Ses dernières déclarations relatives à la suppression de l'application de « l'amendement Creton » laissent les parents de ces jeunes adultes désemparés. L'accueil à domicile qu'elle suggère est difficile à mettre en œuvre. La création rapide de nouveaux foyers de vie pour cette population d'adultes est primordiale et urgente pour l'accueil et le bien-être de ces personnes et de leurs familles. Elle désire connaître les propositions du Gouvernement concernant l'ouverture de nouvelles places en foyers de vie pour les personnes en situation de handicap sur l'ensemble du territoire.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion