⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Charles Taugourdeau
Question N° 27565 au Ministère auprès de la ministre de la transition écologique (retirée)


Question soumise le 17 mars 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Jean-Charles Taugourdeau attire l'attention de M. le ministre de l'économie et des finances sur les ports français. Outre les préconisations de santé publique, il est clair que le Covid-19 aura une forte implication économique sur les importations et donc sur les trafics portuaires. Pour exemple, la Chine représente pas moins de 20 % des exportations pour le port de Saint-Nazaire, avec l'Amérique du Sud, continent qui commence lui aussi à être touché par l'épidémie. Plus largement, ce sont donc plusieurs continents et notamment le continent asiatique qui sont fortement touchés par le Covid-19. C'est donc toute une chaine logistique qui est menacée par le virus. S'il est encore tôt pour chiffrer les pertes, il parait clair que celles-ci seront importantes, alors même que l'on ignore la durée de l'épidémie. Au-delà des pertes purement pécuniaires, il semble envisageables des difficultés d'acheminement de certains produits importés. Dès lors, il lui demande si le Gouvernement envisage une étude précise et rigoureuse afin d'évaluer concrètement les pertes subies par les ports français et s'il envisage un plan d'aide pour maintenir la compétitivité des ports français.

Retirée le 1er septembre 2020 (fin de mandat)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion