Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Stéphane Viry
Question N° 28812 au Ministère de la culture


Question soumise le 28 avril 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Stéphane Viry interroge M. le ministre de la culture sur la reconnaissance du statut d'artiste pour les tatoueurs et de l'admissibilité de certains d'entre eux à la Maison des artistes. Alors que plus d'un Français sur cinq porte un tatouage ou a en a déjà porté un, différentes jurisprudences ont reconnu, plus ou moins récemment, la nature artistique du tatouage et la dimension créatrice de la profession du tatoueur. Ainsi, dans différents jugements, la cour administrative d'appel de Paris a qualifié les tatouages d'œuvres originales exécutées de [la main du tatoueur] selon une conception et une exécution personnelle, et qui présentent une part de création artistique. Malgré cette reconnaissance jurisprudentielle, les tatoueurs ne bénéficient encore pas du statut d'artiste, et ne peuvent pas être admis à la Maison des artistes. Bien que l'intégralité des tatoueurs ne puissent pas tous prétendre à cette qualification dans la mesure où le caractère artistique est plus ou moins démontré chez certains, une réflexion doit pouvoir être menée sur l'admissibilité de quelques professionnels au sein de la Maison des artistes. Ainsi, il souhaite savoir quelles mesures entend prendre le Gouvernement afin de faire évoluer le statut des artistes-tatoueurs et la possibilité pour certains d'intégrer la Maison des artistes.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

1 commentaire :

Le 04/05/2020 à 22:05, Claude NOEL a dit :

Avatar par défaut

Ce côté artistique est reconnu depuis longtemps.

Déjà en 1943, Ilse KOCH, dite "la chienne de Buchenwald" admirait les tatouages et en faisait collection.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion