⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Lionel Causse
Question N° 30992 au Ministère des solidarités


Question soumise le 7 juillet 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Lionel Causse attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur le traitement des malades atteints de bactéries multi résistantes aux antibiotiques, face à la menace croissante d'une résistance toujours plus grande aux antibiotiques constatée sur l'ensemble de la planète. Des espoirs sembleraient être placés dans le recours à la phagothérapie, qui pourrait avoir un effet bénéfique dans certaines situations d'impasse thérapeutique. De fait, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en place un comité scientifique spécialisé temporaire (CSST) ad hoc pour évaluer le bénéfice de cette pratique ; le lancement de deux programmes hospitaliers de recherche clinique (PHRC) a été annoncé courant 2019. Au vu de ces éléments, il lui demande de préciser l'état d'avancement de la recherche sur la phagothérapie, ainsi que les intentions du Gouvernement quant à la place qui pourrait être dévolue à cette pratique dans une stratégie de développement des thérapies alternatives aux antibiotiques.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion