⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Ludovic Pajot
Question N° 31392 au Ministère de l’économie


Question soumise le 28 juillet 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Ludovic Pajot attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur la situation des acteurs de la filière évènementielle d'affaires. La pandémie de covid-19 et l'épisode du confinement ont mis totalement à l'arrêt des pans entiers de l'économie. La situation sanitaire particulière que l'on vit actuellement perturbe encore fortement de nombreux secteurs professionnels. Même si progressivement la vie économique reprend son cours, certaines filières restent encore dans l'expectative. C'est notamment le cas de l'évènementiel d'affaires et plus spécifiquement des établissements de type T qui ont vocation à accueillir des salons, congrès ou foires. En effet, le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 pris en application de la loi du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire a prévu l'interdiction pour les établissements de type T d'accueillir du public jusqu'à fin octobre 2020. Compte tenu des difficultés particulièrement lourdes auxquelles sont confrontées les entreprises de cette filière, la date tardive de réouverture de ces ERP de type T est particulièrement problématique. Bien évidemment, ces établissements sont soumis, comme d'autres, à l'évolution de l'épidémie et au risque éventuel d'une reprise. Néanmoins, il conviendrait de trouver une solution en accord avec les acteurs de la filière évènementielle afin de leur permettre d'organiser sereinement les évènements à venir, et par conséquent d'éviter de nouveaux drames économiques si ces entreprises n'étaient pas en situation de maintenir leur activité dans les semaines et mois à venir. En conséquence, il lui demande donc de bien vouloir lui dresser un bilan de la situation de la filière évènementielle d'affaires, ainsi que de lui apporter des précisions sur un nouveau calendrier qui pourrait être adopté afin de permettre une reprise progressive de l'activité de ces entreprises.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion