⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Stéphanie Do
Question N° 34370 au Premier ministre


Question soumise le 1er décembre 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Stéphanie Do interroge M. le ministre de l'intérieur sur la montée en puissance du racisme anti-asiatique en France, fait rendu davantage visible depuis le début de l'épidémie de covid-19. La covid-19 a révélé tout un ensemble de préjugés sur la population d'origine asiatique et a exacerbé les discriminations et les violences envers celle-ci, en témoigne l'ampleur qu'a pris ce sujet dans les médias. Récemment, plusieurs médias ont relayé des faits très graves d'agressions à caractère raciste sur des personnes d'origine asiatique. Cette crise constitue un véritable point de départ d'une prise de conscience quant à l'existence du racisme anti-asiatique, et il faut que les pouvoirs publics se saisissent du sujet afin de lutter contre cette forme de racisme qu'on oublie trop souvent. La lutte contre les préjugés et la haine anti-asiatique se joue aussi à l'école, et dans l'ensemble de la société, afin de déconstruire les stéréotypes et de modifier les représentations culturelles. Cette stigmatisation doit cesser car succèdent toujours aux délits de paroles des délits d'actes. Elle lui demande par conséquent de bien vouloir lui indiquer quelles actions il entend mettre en œuvre pour combattre le racisme anti-asiatique dans la société.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion