⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Thibault Bazin
Question N° 34481 au Ministère des solidarités


Question soumise le 1er décembre 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Thibault Bazin attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur le suivi des malades post-covid 19. En effet, plusieurs mois après avoir été frappés par la covid-19, beaucoup de malades présentent encore des symptômes invalidants les empêchant de reprendre toute activité professionnelle. Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas des malades âgés ou faisant partie des personnes à risques et leur atteinte à la covid-19 n'a souvent pas subi une atteinte grave nécessitant une hospitalisation. Les formes longues de covid-19 se caractérisent par une diversité de symptômes : fatigue sévère, problèmes cognitifs, trous de mémoire, soucis digestifs, irrégularité du rythme cardiaque, maux de tête, vertiges, fluctuations de la pression artérielle, et parfois chute de cheveux. Certains patients infectés par le SARS-CoV-2 déclenchent des maladies auto-immunes (syndrome de Guillain Barré, syndrome de tachycardie orthostatique posturale...). Face à ce phénomène, les attentes sont nombreuses comme le lancement de recherches officielles, un meilleur accompagnement médical avec un programme sanitaire transverse, une prise en charge financière car les traitements en cours ne sont souvent pas pris en charge et les indemnités journalières pas toujours versées. Il vient donc lui demander ce que le Gouvernement compte faire pour assurer une meilleure prise en charge de longue durée de ces patients qui se sentent incompris et qui aimeraient retrouver leur « vie d'avant covid-19 ».

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion