⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Fabrice Brun
Question N° 34529 au Ministère des solidarités


Question soumise le 1er décembre 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Fabrice Brun attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur la stratégie vaccinale de la France dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Lors de son allocution télévisée du 24 novembre 2020, le Président de la République a annoncé que la France allait bénéficier à hauteur de son poids démographique d'une partie des 270 millions de doses de vaccins contre le covid-19 commandées par l'Union européenne. Les sujets les plus à risques, notamment les personnes âgées, devraient être parmi les premières à être vaccinées au plus tard au début de l'année 2021, nécessitant de préciser les autres personnes prioritaires comme les professionnels de la santé et de la dépendance. Le Président de la République a précisé que cette campagne de vaccination « rapide et massive », qui pourrait démarrer au début de l'année 2021, concernerait en priorité les personnes les plus âgées et les plus fragiles. Certaines zones d'incertitude demeurent néanmoins dans la mesure où la stratégie vaccinale repose sur des vaccins différents qui n'arriveront pas tous en même temps. Par ailleurs, si cette vaccination est annoncée pour début janvier 2021, il convient d'attendre la validation scientifique des essais cliniques. En outre, alors que nombre de Français deviennent dubitatifs sur la nécessité de la vaccination, qu'il s'agisse du covid-19 ou d'autres virus, il convient d'assurer la transparence de l'information autour de ces futurs vaccins. Enfin, l'annonce du Président de la République n'a donné aucune indication en ce qui concerne les modalités de mise en œuvre de cette stratégie, à savoir les professionnels aptes à pratiquer la vaccination, les modalités de prise en charge par la sécurité sociale, les critères de priorités, les modalités de stockage et de délivrance des vaccins et la durée estimée de cette campagne. C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir préciser en détail la stratégie vaccinale du Gouvernement et le calendrier précis de sa mise en œuvre.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion