Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christophe Blanchet
Question N° 3822 au Ministère de la transition écologique et solidaire


Question soumise le 12 décembre 2017

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Christophe Blanchet alerte M. le ministre d'État, ministre de l'intérieur, sur la situation financière de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM). Cette association de sauveteurs en mer doit faire face à un vieillissement de sa flotte de bateaux et de canots de sauvetage tout temps, qui aura bientôt trente ans. Et alors qu'il y a 50 ans, à la création de la SNSM, l'État participait à son budget à hauteur de 45 %, il s'est progressivement désengagé au point de ne plus verser que 8 % en 2013. Or la SNSM est une association de bénévoles, qui donnent de leur temps libre et risquent littéralement leur vie pour sauver celle d'autrui, ce qui est une mission de l'État. Il serait particulièrement incongru que les sauveteurs, en navigant sur les embarcations surannées, ne se mettent plus en danger que les naufragés qu'ils secourent. Alors qu'un million de plaisanciers sortent régulièrement en mer et que la filière nautique voit l'avenir avec confiance, les sauveteurs en mer, eux, ne semblent pas bénéficier de ce regain d'intérêt pour le large. Il lui demande quelles mesures pourraient être envisagées par le Gouvernement, un prélèvement sur les assurances bateaux, la création d'une taxe idoine, par exemple.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

1 commentaire :

Le 14/12/2017 à 22:21, H.Luquet a dit :

Avatar par défaut

Bonne question !!

RNLI en Angleterre a près de 10 fois plus de volontaires et un budget conséquent qui avoisine l'équivalent de 150 Millionsd'euros, alimenté essentiellement par des dons, car nos amis anglais et la mer ne font qu'un. Nous avons de très nombreux riverains et plaisanciers qu'il faut solliciter par de grandes campagnes médiatiques régulières, ou taxer...

Pouquoi pas une carte grise / bleue par bâteau ? 1.000.000 de plaisanciers x 150€ = 150 Millions d'euros CQFD

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion