⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Maud Gatel
Question N° 38385 au Ministère auprès du ministre de l’éducation nationale


Question soumise le 20 avril 2021

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Maud Gatel attire l'attention de M. le ministre des solidarités et de la santé sur les modalités d'accès aux salles de sport pour les personnes souffrant d'affection de longue durée (ALD) et exerçant une activité professionnelle à temps plein. En effet, les personnes souffrant d'ALD peuvent bénéficier d'une dérogation d'accès aux salles de sport depuis le début de l'état d'urgence sanitaire sur présentation d'un certificat médical tel que permis par la loi de 2016 de modernisation du système de santé. Toutefois, les contraintes actuelles posées par le couvre-feu contribuent à ce que ces personnes, lorsqu'elles exercent une activité professionnelle à temps plein, ne puissent pas accéder aux salles de sport en semaine. Mme la députée interroge M. le ministre sur la situation d'espèce qui conduit à ce que de nombreuses personnes souffrant d'ALD ne puissent pas, dans les faits, accéder aux activités sportives nécessaires et indiquées par le corps médical, afin de préserver leur santé. Elle l'interroge aussi sur l'opportunité de garantir l'ouverture d'un nombre plus élevé de salle de sport le week-end, afin de préserver l'état de santé des personnes souffrant d'ALD ne pouvant y accéder en semaine, en raison de leur activité professionnelle.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion