⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Christophe Naegelen
Question N° 41144 au Ministère de l’éducation nationale


Question soumise le 21 septembre 2021

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Christophe Naegelen attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur la situation des candidats au concours de recrutement des professeurs des écoles aujourd'hui sur liste complémentaire et sur le recours aux contractuels pour les postes vacants. La liste complémentaire permet ainsi de remplacer des lauréats admis sur la liste principale qui ne peuvent pas être nommés ou, éventuellement, de pourvoir des vacances d'emplois survenant dans l'intervalle de deux concours. À ce jour, nombre de ces candidats sont en attente sur liste complémentaire depuis juin 2021 mais n'ont pas été appelés pour pourvoir un poste. Pourtant, il semblerait que des postes restent à pourvoir et que l'éducation nationale encouragerait le recrutement de contractuels. Pourtant, ces candidats sur liste complémentaire ont effectué cinq années d'études afin de pouvoir se présenter au concours de recrutement de professeurs des écoles et ont suivi une formation adéquate et complète les destinant à assurer cette fonction si essentielle à la société et à l'avenir des plus jeunes. De plus, l'article 3 de la loi du 13 juillet 1983 sur le statut général de la fonction publique impose un recrutement prioritaire dans la liste complémentaire pour les postes civils permanents de l'État restés vacants. Aussi, il lui demande quelles dispositions seront prises afin que ces candidats sur liste complémentaire soient recrutés prioritairement, que les dispositions légales en vigueur soient respectées et pour leur permettre d'exercer ce métier pour lequel ils sont qualifiés.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion