Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Marie-Christine Verdier-Jouclas
Question N° 7849 au Ministère des solidarités


Question soumise le 24 avril 2018

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Marie-Christine Verdier-Jouclas alerte Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les postes d'orthophonistes vacants au sein des hôpitaux publics. Selon la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), 1/3 des postes d'orthophonistes au sein des hôpitaux publics ne seraient pas pourvus et les patients, même dans les cas les plus graves, éprouvent de grandes difficultés à recevoir des soins urgents de langage et de déglutition (AVC, cancérologie, handicap de l'enfant). Les orthophonistes de profession libérale, au sein de la 2ème circonscription du Tarn, mettent également l'accent sur les difficultés significatives qu'ils rencontrent pour se déplacer au sein des hôpitaux publics afin d'assurer ces soins (emploi du temps surchargé, listes d'attente longue, conditions de travail aggravées). Malgré le classement du corps des orthophonistes en catégorie A de la fonction publique hospitalière (FPH), mis en place suite au décret n°2017-1259 du 9 août 2017, qui vise à rendre davantage attractifs les métiers de la rééducation dans les zones hospitalières déficitaires, il est important de noter que les orthophonistes de profession libérale, au sein de la 2ème circonscription du Tarn, sont dans l'incapacité d'assurer l'ensemble des soins au sein des hôpitaux publics et qu'ils commencent à ressentir un sentiment de mécontentement. Elle l'interroge sur les mesures supplémentaires qui pourront être mises en place afin de pourvoir les différentes postes d'orthophonistes au sein des hôpitaux publics.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion