Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Raphaël Schellenberger
Question N° 8387 au Ministère auprès du ministre d'État


Question soumise le 15 mai 2018

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Raphaël Schellenberger interroge M. le ministre d'État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur le développement de projets de locomotives à hydrogène sur les lignes ferroviaires françaises. En effet, si les lignes principales du réseau ferré français sont majoritairement électrifiées, de nombreuses lignes à travers le territoire ne le sont pas encore et voient ainsi circuler chaque jour sur leurs rails des trains à moteur diesel. Des projets d'électrification sont en cours sur plusieurs de ces lignes, à l'image de la ligne Paris-Troyes, mais le coût de ces projets, évalué dans le cas de l'exemple ici cité à 320 millions d'euros dans le protocole d'accord financier signé en 2016, constitue bien souvent un frein à leur réalisation. Face à ces difficultés, les trains à hydrogène, davantage en phase avec les exigences en matière de protection de l'environnement que les moteurs diesel, apparaissent comme une véritable alternative, d'autant plus crédible que de tels trains alimentés par l'intermédiaire d'une pile à hydrogène circulent déjà sur le réseau ferré allemand, témoignant ainsi de la maturité de cette technologie. M. le ministre avait déclaré le 14 février 2018, devant la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, placer beaucoup d'espoir dans ces trains à hydrogène. Il l'interroge donc sur l'état des projets en cours ainsi que sur les moyens envisagés par le Gouvernement pour accompagner et promouvoir leur développement.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion