⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Haine sur internet


Les interventions de Sonia Krimi


Les amendements de Sonia Krimi pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Ne prenons pas en otage la parole du Président de la République. Elle était claire et, que je sache, elle ne réclamait pas un vote du Parlement.

De fait, dans une démocratie comme la nôtre, ce n'est pas le Président de la République qui dicte à l'Assemblée ce qu'elle doit voter. Ne prenons donc pas sa parole en otage.

… pour la raison dont nous avons parlé ce matin, monsieur Habib, en commission des affaires étrangères. Le monde n'est pas, comme vous l'imaginez, blanc ou noir : il n'est pas divisé entre les saints et les méchants.

Le peuple israélien est un grand peuple. Le peuple palestinien est un grand peuple. Mais les deux, hélas, me semblent gouvernés depuis très longtemps par des incapables.

Le problème dont nous parlons pourra être réglé par la loi, à travers le texte dont nous aurons à débattre. Il est, pour des raisons culturelles, géographiques et religieuses, très complexe. On ne peut le traiter comme vous le faites, entre deux portes, à travers un amendement qui, selon moi, n'a pas sa place dans la proposition de loi. Si l'o...