⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Sophie Auconie pour ce dossier

20 interventions trouvées.

Cet amendement vise à confier à des organismes réglementés et spécialisés dans la révélation de succession la mission de rechercher les bénéficiaires d'une partie des encours de retraite supplémentaire en déshérence placés auprès de la Caisse des dépôts et consignations. D'après la Cour des comptes, 13 milliards d'euros de retraite supplémentai...

J'ai bien entendu vos demandes et vais donc retirer mon amendement. Cependant il est très important de poursuivre ce travail. Je compte sur vous, cher Daniel, pour le faire. Je surveillerai de loin de ce qui se passe dans cet hémicycle, vous pouvez compter sur ma pugnacité !

Je voudrais vous proposer, à tous, non pas d'aller prendre un verre à la buvette – même si je sais que c'est ce que vous espériez ! – mais de vous rendre sur ciclade. fr. Grâce aux outils numériques, cet excellent site nous permet de rechercher des contrats en déshérence, qu'il s'agisse de retraite supplémentaire ou complémentaire, qu'ils aient...

Ce second amendement porte sur le titre. Telle qu'elle a été adoptée en commission après son passage au Sénat, cette proposition vise notamment à apporter des informations concernant les contrats de retraite supplémentaire actuels et récents. Or, pour ces contrats, le problème est déjà résolu. Le vrai problème est en réalité celui du stock, com...

Nous ne saurons pas aller rechercher les bénéficiaires ou les ayants droit car les fichiers correspondants sont dans un état très dégradé. Le titre actuel de la proposition de loi est « Déshérence des contrats de retraite supplémentaire ». Par cet amendement, je souhaite le modifier en ajoutant l'adjectif « futurs » car l'enjeu est d'abord de ...

L'amendement du Gouvernement – et, plus généralement, l'article 1er – prévoit la création d'un « tiers de confiance », à travers le GIP Union retraite. Je remarque donc que nous parvenons aux mêmes conclusions concernant le rôle de ce dernier, puisque, à la suite de nombreuses auditions et de plusieurs propositions qui m'avaient été faites à l'...

Je pense bien évidemment que la proposition de loi et l'amendement doivent être soutenus, mais ils ne représentent qu'une approche possible de la gestion des contrats en déshérence, qui permettra, si ce n'est de résorber le nombre de contrats en déshérence actuels, tout au moins d'éviter la déshérence des contrats dans l'avenir. Vous parlez sa...

Cet amendement vise à tout faire pour rendre plus efficace la recherche des bénéficiaires et des ayants droit des contrats d'épargne retraite en déshérence. Je le répète : votre approche privilégie l'information des souscripteurs, des bénéficiaires et des ayants droit ; la mienne consiste à donner la main aux gestionnaires des sociétés d'assura...

Pour se repérer dans les différents fichiers d'information, il est nécessaire de s'en donner les moyens. L'amendement vise, en cas de connexion infructueuse entre les fichiers des gestionnaires et ceux du GIP Union retraite, à recourir, dans un cadre expérimental, à des organismes spécialisés dans la révélation de succession. Sans une action pr...

C'est pourquoi une action offensive et efficace au profit des bénéficiaires et des ayants droit est indispensable si l'on veut rendre à ceux-ci les 13 milliards d'euros d'en-cours en stock. Malheureusement, votre proposition de loi ne l'impose pas.

Je pourrais entendre vos arguments et abonder dans votre sens, madame la secrétaire d'État, si la réglementation actuelle était efficace et si nous n'avions pas un stock d'en-cours de 13 milliards d'euros, et cela en dépit des droits acquis grâce à la loi Eckert de juin 2014 et à d'autres dispositifs. Or ce stock existe bien, et la présente pro...

J'entends vos arguments et je répète que votre approche est complémentaire de celle que j'avais adoptée lorsque j'avais défendu ma proposition de loi relative à la déshérence des retraites supplémentaires en janvier dernier. Nous avons une divergence majeure : alors que vous souhaitez donner l'information aux assurés, je souhaite étendre le ch...

Il étend le champ des vérifications que l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution exerce sur la mission de lutte contre le phénomène de déshérence que mène la Caisse des dépôts et consignations. Le dispositif permet à l'ACPR de contrôler, dans le cadre de la loi Eckert, le respect du délai de transfert des fonds à l'État et l'obligatio...

J'entends votre proposition et je vous en remercie, madame la secrétaire d'État, puisqu'elle montre que notre objectif commun est bien d'améliorer les dispositifs. En effet, les chiffres sur les restitutions d'encours placés à la Caisse des dépôts montrent que ces derniers restent limités ; au total, ils représentaient 143,2 millions fin novemb...

Si, madame Motin, c'est une réalité : c'est de l'argent issu des cotisations de toute une vie, et nous devons nous donner les moyens de le rendre à ceux à qui il appartient.

Il prévoit l'établissement d'un rapport annuel par la Caisse des dépôts et consignations, adressé à leur demande à l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution et au ministre de l'économie. L'idée est d'instaurer un suivi, par l'ACPR et par le politique, par l'intermédiaire du ministre chargé de l'économie, du nombre, de l'encours et de l...

Il s'agit d'organiser une large campagne de communication autour du site internet Ciclade. Celui-ci a connu 1,5 million de connexions l'année de son lancement, à la faveur d'une telle campagne, mais seulement 352 000 visites l'année suivante, à cause de l'absence de communication. Je ne comprends pas la position du Gouvernement et de la majori...

Monsieur le rapporteur, votre analyse de mon amendement n'est pas juste. Il ne s'agit pas de demander aux banques ou aux assurances de s'occuper de la communication de la Caisse des dépôts. Nous savons comme vous que ce n'est pas envisageable. En revanche, nous n'ignorons pas l'existence d'une relation entre les gestionnaires d'assurance et la ...

C'est un amendement de repli. Je propose que le Gouvernement remette au Parlement un rapport sur la restitution aux Français des encours de retraite supplémentaire en déshérence, ce qui permettra de mesurer l'efficacité de la loi un an après sa promulgation.

Je pense que nous ne sommes pas parvenus à rendre efficace notre action contre la déshérence des contrats de retraite supplémentaire. Parce que votre approche est extrêmement intéressante, je voterai la proposition de loi, mais elle me paraît très incomplète. Il n'est pas acceptable de continuer à devoir attendre le cent trentième anniversaire ...