⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Sophie Mette pour ce dossier

13 interventions trouvées.

Cet amendement de M. Cyrille Isaac-Sibille, complémentaire de l'amendement visant à rattacher les médecins scolaires conjointement au ministère chargé de la santé et au ministère chargé de l'éducation, vise à ce que la mission de promotion de la santé à l'école soit élaborée sur les territoires par les agences régionales de santé et les autorit...

Il vise à favoriser l'exercice coordonné des acteurs impliqués dans la promotion de la santé à l'école, autour d'un service de santé des élèves placé sous la responsabilité d'un médecin scolaire. Alors que ce service était global à son origine, en 1945, et comportait médecins, infirmières et assistantes sociales, il a progressivement éclaté en...

On parle beaucoup du basque, du corse et du breton, mais il y aussi l'Occitanie et je suis là aussi pour la défendre. Il est vrai qu'il y a des inquiétudes chez les enseignants d'occitan. Vous m'avez un peu rassurée, monsieur le ministre, quand vous avez dit qu'il y aurait une égalité de traitement entre les options au bac, car c'est une grosse...

Cet amendement, dont le premier signataire est M. Isaac-Sibille, vise à confirmer la possibilité pour les médecins de l'éducation nationale de prescrire avec remboursement des actes de diagnostic ou des produits préventifs dans le cadre des missions de prévention qui leur sont confiées. Dans un contexte de pénurie de médecins, cette possibilité...

Cet amendement, dont le premier signataire est une nouvelle fois mon collègue Cyrille Isaac-Sibille, vise à rattacher le corps des médecins scolaires conjointement au ministre de l'éducation nationale et à celui de la santé. Il précise également les missions des médecins scolaires, notamment celle de pilotage du service de santé des élèves, dan...

Cet amendement vise à créer un corps interministériel des médecins scolaires, relevant du Premier ministre et placé sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l'éducation nationale et du ministre chargé de la santé. Cela permettrait, d'une part, de rénover le statut des médecins scolaires et de renforcer les budgets consacrés à la médecine...

Actuellement, l'inscription dans un établissement scolaire public proposant un enseignement en langue régionale ne constitue pas une dérogation justifiant le versement obligatoire d'une participation financière de la commune de résidence à la commune d'accueil. L'article 212-8 du code de l'éducation prévoit, depuis la loi NOTRe de 2015, que « ...

Cet amendement tend à ce que dans les douze mois suivant la promulgation de la présente loi, le Gouvernement remette au Parlement un rapport sur le développement des ressources humaines de proximité au sein du ministère de l'éducation.

Je le défends au nom de mon collègue Isaac-Sibille. L'article L. 721-2 du code de l'éducation dispose que les actions de formation initiale des étudiants se destinant aux métiers du professorat comportent des « enseignements communs permettant l'acquisition d'une culture professionnelle partagée ». Le présent amendement vise à préciser que cet...

Il vise à revaloriser les enseignants et à leur offrir plus de solutions de formation continue. Il s'agit là d'un point fondamental, correspond aussi aux objectifs du Gouvernement. Le fait d'offrir une période supplémentaire de formation, durant les vacances scolaires, permettra à plus d'enseignants d'avoir l'opportunité de se former. C'est le ...

Le groupe MODEM votera, bien sûr, contre les amendements de suppression. Au-delà des savoirs fondamentaux, du socle de connaissances, de compétences et de culture, c'est l'intérêt de l'enfant qui est au coeur de l'article 5. Bien évidemment, nous ne remettons nullement en cause la liberté pédagogique des familles, mais, comme cela a été dit, la...

Cet amendement a pour objectif de préciser le texte et de renforcer la capacité de contrôle de l'autorité de l'État compétente en matière d'éducation, dans l'intérêt de l'enfant. Si le contrôle au domicile de l'enfant doit rester la règle, il peut arriver que les personnes responsables de l'enfant, pour des raisons diverses, ne souhaitent pas ...

Le fait d'inviter un enfant dans un établissement scolaire, où il verrait d'autres enfants, pourrait lui donner envie d'y revenir durablement et lui faire passer cette phobie scolaire.