⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Stéphane Demilly pour ce dossier

14 interventions trouvées.

Monsieur le président, monsieur le Premier ministre, mesdames et messieurs les membres du Gouvernement, chers collègues, je souhaite, dans un premier temps, monsieur le Premier ministre, au nom de mon groupe, vous adresser nos sincères félicitations pour votre nomination comme Premier ministre de la France. Nous vous souhaitons, dans l'intérêt ...

Nous assumerons donc pleinement notre rôle de parlementaires, en toute indépendance, sans parti pris et sans a priori. J'espère, mes chers collègues, que vous serez nombreux à nous rejoindre dans cette voie vertueuse, qui participe à la modernisation et au dynamisme de notre vie politique.

Le Parlement doit être une lumière pour l'intelligence ; nous devons y réenchanter le débat politique. En liaison avec ce qui vient d'être dit, le deuxième trait de caractère de notre groupe est la liberté de penser. Nous avons décidé de nous affranchir des jeux politiciens partisans et stériles, et nous nous prononcerons selon notre libre arb...

Un élu politique doit être capable de s'élever au-dessus des facilités manichéennes pour définir sa conduite en toute sérénité. Avec le recul, nous avons appris qu'il fallait se méfier des professionnels de la vérité, la quantité de certitudes étant souvent un bon indicateur du niveau d'ignorance.

Un enseignement que nous devons tirer du message fort que nous ont adressé les Français est que trop souvent les partis politiques sont en retard sur les idées. Cette liberté de penser et de dire nous permettra d'accompagner sans retenue votre volonté affichée d'accélérer la transition écologique et énergétique. Nous prendrons part à ce débat ...

Cette liberté de penser et de dire nous fera porter un regard critique sur votre souhait de réformer le droit du travail par ordonnances. Si nous pensons, nous aussi, que le droit du travail doit être simplifié rapidement et que les accords d'entreprise devraient être renforcés et la place des branches redéfinie, il nous semble néanmoins diffic...

Cette liberté de penser et de dire nous amènera à nous opposer nettement au projet d'augmentation de la contribution sociale généralisée, qui, en l'état, conduirait à pénaliser les retraités et les professions libérales. De même, nous considérons que le projet de suppression de la taxe d'habitation risque d'asphyxier davantage encore des millie...

Profondément attachés à la décentralisation et à l'autonomie des collectivités territoriales, nous ne pouvons accepter cette dépendance supplémentaire vis-à-vis de l'État.

Nous serons donc libres de nos propos, libres de nos positions, libres de nos votes. Cette liberté que nous revendiquons prendra forme dès aujourd'hui, puisque, au sein de notre groupe, certains voteront la confiance tandis que d'autres – la majorité – s'abstiendront. Entre le panurgisme rabelaisien et la critique pavlovienne, notre groupe, com...

La volonté d'être constructif ; la liberté de penser ; enfin, troisième valeur forte de notre groupe parlementaire : la volonté de vérité. L'exigence de vérité sous-tend une exigence de savoir. On ne peut pas décider des lois de la République sans la connaissance nécessaire. Les élus politiques ont le devoir de savoir, de comprendre et de dire...

…c'est une ruralité méprisée, humiliée et abandonnée : abandonnée financièrement, abandonnée médicalement, abandonnée par les services publics, par les opérateurs du téléphone et de l'internet ; une ruralité qui ne peut se faire entendre qu'en manifestant démocratiquement dans l'extrême.

Écoutons ce coup de colère et n'oublions pas, comme le rappelait Francisco de Goya, que le sommeil de la raison engendre des monstres ! Et comme dénoncer sans proposer est sans intérêt, nous vous soumettons une idée simple : la création d'une Agence nationale de la rénovation rurale, afin de prendre à bras-le-corps le problème !

La vérité, c'est la nécessaire révolution numérique de notre société : il existe un réel risque de perte de souveraineté économique, sécuritaire et sociétale face aux géants étrangers, notamment américains. La vérité, c'est notre magnifique outre-mer, qui renferme 80 % de notre biodiversité et représente 97 % de notre espace maritime. Cet outr...

Quand on demandait à Kant si l'on vivait déjà dans l'époque des lumières, une époque vraiment éclairée, il répondait : « Non, mais dans une époque en voie d'éclairement. ». Telle doit être notre vocation, à nous les parlementaires : recommencer tous les jours le travail de construction d'une société meilleure, en préservant l'héritage du passé,...